17 juin 2024
Haïti | Délocalisation de la 220e fête nationale du drapeau: l’insécurité contraint la célébration au Cap-Haïtien, relate France TV Info
Actualités Insécurité|Kidnapping Société

Haïti | Délocalisation de la 220e fête nationale du drapeau: l’insécurité contraint la célébration au Cap-Haïtien, relate France TV Info

La célébration de la fête du drapeau délocalisée à cause de l’insécurité: un symbole de l’échec du gouvernement de facto face aux gangs à sapates en Haïti.

Le texte de France Info TV relate la célébration de la fête du drapeau en Haïti, une commémoration importante pour les Haïtiens qui marque la création de la bannière bicolore, bleu et rouge. Traditionnellement, cette fête a lieu à l’Arcahaie, où le drapeau a été cousu il y a plus de deux siècles par Catherine Flon lors du congrès du 18 mai 1803, symbolisant l’unité entre les noirs et les mulâtres d’Haïti.

Cependant, en raison du contrôle exercé par les gangs sur les routes d’accès à la commune de l’Arcahaie, le gouvernement de facto a décidé unilatéralement au dernier moment de délocaliser la célébration au Cap-Haïtien. Cette décision a suscité des protestations, avec des barricades de pneus enflammés bloquant les voies d’accès dans le sud de Cap-Haïtien.

Malgré ces obstacles, les cérémonies officielles ont eu lieu sous une forte présence de sécurité et ont été retransmises en direct à la télévision, à la radio nationale et sur la page Facebook du bureau du Premier ministre de facto qui a bloqué tous les commentaires au bas du compte Twitter de la Primature, depuis le 1er mai dernier.

La déception est palpable à l’Arcahaie, où le maire de la commune, Jean Edner Gilles, a exprimé sa déception face à l’annulation de la fête dans sa ville. Pour beaucoup, cette délocalisation est perçue comme un échec du gouvernement face à l’insécurité persistante dans le pays, car les gangs exercent un contrôle sur des secteurs vitaux. Les efforts des forces de l’ordre pour reprendre le contrôle restent inefficaces.

source; France TV Info

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.