La Banque interaméricaine de développement (BID) octroie à Haïti 60 millions de dollars US pour améliorer la sécurité alimentaire

0
632

Haïti améliorera sécurité alimentaire des populations vulnérables avec soutien de la BID

Jeudi 17 novembre 2022 ((rezonodwes.com))–

La Banque interaméricaine de développement (BID) a octroyé un apport non remboursable de 60 millions de dollars US pour améliorer la sécurité alimentaire, accroître la résilience à moyen et long terme des populations vulnérables en Haïti et appuyer l’offre de soins aux populations déplacées ainsi qu’aux migrants de retour.

Les catastrophes naturelles -y compris les ouragans et les tremblements de terre – l’instabilité sociopolitique et les conséquences de la pandémie de COVID-19 ont accru la pauvreté et la précarité en Haïti. La qualité de vie de la population se détériore, tout particulièrement celle des segments les plus vulnérables du pays.

Le premier volet du fonds, à savoir 40 millions de dollars US, fournira des revenus temporaires dans les zones d’insécurité alimentaire par le biais de projets de transferts monétaires, à la fois inconditionnels et conditionnels (ces derniers seront liés à la participation dans des projets communautaires cherchant la résilience et l’atténuation face au changement climatique). Les transferts, qui incluront aussi des activités pour répondre aux besoins des femmes vulnérables, débuteront en janvier 2023 et bénéficieront à environ 52 000 ménages (à peu près 260 000 personnes).

Le deuxième volet de l’assistance (13 millions de dollars US), permettra d’étendre la desserte et la continuité des services de santé essentiels aux résidents des zones las plus fragiles. Parallèlement, 5,5 millions de dollars US seront consacrés à l’amélioration des soins offerts aux habitants déplacés et aux migrants de retour au pays. L’apport servira également à élargir le système d’information du ministère des Affaires sociales et du travail afin d’améliorer l’identification des personnes les ont le plus besoin d’aide.

La BID supporte également les efforts visant à contrer l’épidémie de choléra. L’institution de concert avec d’autres partenaires sectoriels appui une campagne de sensibilisation pour faire la prévention contre la maladie.

Les ressources de ce don (apport non remboursable) de 60 millions de dollars US et à décaisser sur trois ans, seront gérées par le Fonds d’assistance économique et sociale d’Haïti (FAES).

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.