Transport | Comble de l’ironie, Ariel Henry fixe des tarifs pour des circuits interdits à toute circulation par des bandits

0
798

Transport en commun | Comble de l’ironie, Ariel Henry fixe des tarifs pour des circuits interdits à toute circulation par des bandits

Jeudi 17 novembre 2022 ((rezonodwes.com))—Le régime d’Ariel Henry, auquel s’associent sans aucun gène Me. André Michel et l’ex sénatrice Edmonde Supplice Beauzile, avec l’ajustement a 128% du gallon de la gazoline, a imposé au peuple haïtien un calvaire tout à fait inconnu depuis la fin de la dictature des Duvalier en février 1986.

Haïti, avant l’arrivée de PHTK3, n’a jamais vu apparaitre autant d’indicatifs en rouge signalant le dysfonctionnement de l’appareil d’État. Un État qui continue de passer en dérision la population jusqu’à solliciter gaiement l’envoi d’une force d’intervention militaire pour maintenir le statu quo sous prétexte de lutter contre les gangs, combien utiles au régime.

Alors que le gouvernement de facto continue son forcing dans la majoration excessive des prix de produits de carburants, malgré des revendications, des tarifs pour des circuits interdits a la circulation par des gangs armes depuis plus d’un an, ont été fixés dans le plus grand mépris de la population.

“Des tarifs pour des circuits Centre-Ville vers Martissant et autres zones de non lieu sont annoncés”, ont fait remarquer “ironiquement” des internautes opinant sur l’exagération du régime qui fixe à plus de 2 000 gourdes le billet d’un trajet Port-au-Prince/Mole St-Nicolas.

Fermée à la circulation depuis plusieurs semaines par des bandits lourdement armés, la route de Canaan donnant accès au Grand Nord du pays, est intégrée dans les nouveaux tarifs, en dépit du non approvisionnement de la majorité des stations d’essence situées en dehors de la capitale.

L’attitude méprisante manifeste du Dr. Henry qui cumule les fonctions dans un gouvernement d’immobilisme, a elle seule, suffirait pour que les dominicains poursuivent la haine des haïtiens en transit sur leur territoire.

Ainsi, il ne devrait être permis a aucun membre du régime PHTK, toutes versions confondues, de continuer à se plaindre du mauvais sort des haïtiens en République Dominicaine, quand eux-mêmes, sont à la base de la principale source de nos malheurs.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.