Ariel Henry appuie subtilement la « résolution » des Etats-Unis devant être déposée lundi au Conseil de Sécurité de l’ONU

0
2599

Ariel Henry représente un grand danger pour la Nation, pire que le séisme dévastateur du 14 aout 2021.

Brian Nichols: « L’administration Biden s’attend à une adoption rapide de la résolution de l’ONU »

à lire également: Urgent – Ariel Henry, en Floride à l’initiative de Martelly-Lamothe pour une « rencontre masquée avec des entrepreneurs », opterait pour le débarquement des casques bleus, après la date butoir du 17 octobre, révèle Dr. Josué Renaud (audio) | Rezo Nòdwès (rezonodwes.com)

Dimanche 25 septembre 2022 ((rezonodwes.com))–Interdit par ses tuteurs de laisser une nouvelle fois le pays en moins de deux semaines pour aller pavaner aux Etats-Unis, le Premier ministre contesté, Dr. Ariel Henry, s’est finalement résigné à laisser son ministre de facto des Affaires Etrangères, Jean Victor Généus, de délivrer son message d’acceptation d’une éventuelle force d’occupation des troupes onusiennes en Haiti.

Dans un discours rédigé à la première personne du singulier, pour quelqu’un souffrant d’un grand déficit de légitimité, Ariel Henry est revenu sur un tas de promesses insipides mille fois répétées. « Je continue à encourager le dialogue afin de trouver un Accord politique pour l’organisation d’élections présidentielles, législatives et locales libres, aussitôt que les conditions minimales le permettent« , alors que pas plus tard dimanche dernier, il a annoncé que le pays est en « mode électoral » pour la fin de l’année 2022.

Ariel Henry qui ne jure par la formation d’un régime PHTK 4 pour accoucher la « 3ème tragédie électorale PHTK », a indiqué, sans révéler les noms des partis consultés, « avoir entamé des discussions qui devraient bientôt aboutir, avec les différents acteurs concernés, autour de la mise en place de l’organe chargé de l’organisation des élections« . 

Mais pour parvenir à ces élections – frauduleuses et truquées comme en 2011 et 2016 -, sous prétexte de venir combattre les gangs, Ariel Henry, subtilement, compte sur un débarquement des forces de l’ONU sur le territoire de Dessalines, en ne se démarquant pas de la « résolution des Etats-Unis à être proposée lundi au Conseil de Sécurité de l’ONU« .

« Du haut de cette tribune » [virtuelle], a-t-il déclaré, « je veux associer ma voix à celle du Président Biden, qui a une bonne compréhension de la crise haïtienne, pour lancer un appel solennel à la communauté internationale et lui demander de se tenir aux côtés d’Haïti et des haïtiens« . Ces mots codés de M. Henry, considéré comme un « esclave à talent » en mission contre les intérêts des Haïtiens, purement et simplement, se traduiraient par « l’adoption d’une résolution qui créera un cadre des Nations unies pour imposer des sanctions aux chefs de gangs et à ceux qui soutiennent, facilitent et financent leurs activités« .

Autrement dit, la coalition PHTK-SDP-Fusion-Inite prone subtilement l’occupation du territoire national dans l’intérêt des oligarques, dénoncent des centaines d’internautes, car, rappellent-ils, « les gangs ont été fédérés par le pouvoir Tèt Kale-PHTK en toute impunité et Michel Martelly flirtait sans vergogne avec des chefs de gangs, idem pour les ex-PMs de facto, Joseph Jouthe et Claude Joseph« .

« Je dis merci à tous les chefs d’état et de gouvernement de la grande famille des nations, qui ont exprimé leur préoccupation à propos dela situation qui prévaut dans mon pays et qui ont offert leur soutien à Haïti« , s’est-il réjoui en dépit que des milliers d’Haitiens continuent de rejeter sa présence à la tête de l’Etat pour mauvaise gouvernance. L’administration Biden s’attend à une adoption rapide de la résolution « dans les prochains jours« , a indiqué M. Nichols.

Ariel Henry qui claironne avoir donné « yon plat manje » à quelque 100 000 personnes (chiffre non vérifié par une institution indépendante), a pourtant reconnu dans son discours que « l’aide humanitaire n’a jamais contribué au développement d’un pays« , encore moins Haiti, pays qui « n’est ni dirigé ni administré« .

Retrouver l’intégralité du discours du Premier ministre de facto, Dr. Ariel Henry, lu par Jean Victor Généus, samedi 24 septembre à la 77e AGNU. Il faut noter que des haïtiens de New York ont manifesté dans l’aprés-midi du samedi contre M. Généus accusé « d’esclave mental et de domestique des blancs ».

Discours du Premier ministre, Dr Ariel Henry, à la 77e Session de l’Assemblée générale des Nations unies | PDF | Haïti | Gouvernance (scribd.com)

à lire aussi: Lettre ouverte à M. Guterres. « Loin d’aider à améliorer la situation, toutes les missions des Nations-Unies en Haiti ne font que contribuer à l’empirer » | Rezo Nòdwès (rezonodwes.com)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.