Vidéo | Entrepôt du PAM pillé aux Cayes : 46 000 personnes dans la tourmente, selon l’institution

0
590

Le Programme Alimentaire Mondial condamne fermement le pillage de l’entrepôt aux Cayes

Port-au-Prince, jeudi 22 septembre 2022 ((rezonodwes.com))- – Le Programme Alimentaire Mondial des Nations Unies (PAM) confirme qu’un de ses entrepôts a été attaqué et pillé dans la ville des Cayes, en Haïti ce mercredi 21 septembre 2022.

Cet entrepôt contenait 762 tonnes métriques de nourriture du PAM, prépositionnées dans le cadre de son programme d’urgence et en prévision de la saison cyclonique. Ces vivres étaient censés permettre, en cas d’ouragan, de répondre rapidement à une urgence dans le sud du pays et ainsi nourrir plus de 46 000 personnes.

Il est à noter que l’ensemble du personnel du PAM est en sécurité et a été pris en charge. Aucun employé n’a été directement ciblé.

« Nous avons besoin impérativement que les violences s’arrêtent pour que les distributions de vivres puissent reprendre le plus rapidement possible », a déploré Jean-Martin Bauer, Directeur pays du PAM en Haïti.

« Le PAM est présent en Haïti pour servir les Haïtiens. Notre objectif est de nous assurer que notre nourriture aille aux familles les plus vulnérables. Notre travail consiste à s’attaquer aux causes profondes de la faim surtout dans les zones rurales. Rien ne justifie les pillages. Ces personnes qui pillent privent de nourriture leurs voisins les plus vulnérables et laissent les enfants de leurs propres communautés sans rien à manger dans les écoles. »

Il s’agit du second incident grave affectant des installations du PAM après le pillage et la mise en feu de son entrepôt et le pillage du sous bureau aux Gonaïves le 15 septembre 2022.

L’entrepôt des Gonaïves contenait 1 400 tonnes métriques de vivres destinées au programme d’urgence et à 100 000 enfants participant à notre programme des cantines scolaires.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.