« Le mandat du 59ème Président à élire lors des prochaines élections a déjà commencé », estime Me André Michel

0
1171

André Michel : « Le mandat du 59ème Président à élire des prochaines élections a déjà commencé »

par Hervé Noel

Implicitement l’allié du Premier ministre de facto, le docteur Ariel Henry renvoie au placard le projet d’une transition avec un Exécutif bicéphale prôné par les tenants de l’Accord Montana. André Michel rappelle qu’il faudra un consensus sur le mandat du 59ème dont son quinquennat est en cours depuis le 7 février 2021.

Vendredi 5 aout 2022 ((rezonodwes.com))–

La Commission du dialogue initiée par le premier ministre de facto, le docteur Ariel Henry poursuit ses rencontres avec des organisations de la société civile, des responsables de l’Université d’État d’Haïti (UEH) et des représentants du secteur privé des affaires, a révélé, jeudi, Me André Michel.

En conférence de presse, à l’Hôtel Kinam de Pétion-Ville, le dirigeant du Secteur démocratique et populaire (SDP), en a profité pour aborder l’épineux dossier du mandat des prochains élus à sortir des urnes.

Il est indispensable d’engager le dialogue sur la Constitution de 1987, a avancé l’homme de loi. Un compromis avant d’envisager les prochaines compétitions électorales s’impose dans la perspective d’harmoniser le mandat du prochain Président et des parlementaires.

Pour le porte-parole du SDP, fragilisé par une division au sein de sa famille politique, il est urgent d’anticiper sur des crises en cascade qui attend le pays, au cas où certains irritants ne sont pas écartés.

« Il revient d’adresser les ennuis que peut occasionner la Constitution. Organiser des élections sans résoudre certains embarras, les mêmes problèmes vont surgir. Je reste attaché à l’idée que le mandat de l’ancien Président Jovenel Moise a pris fin le 7 février 2021, il en est de même pour le prochain locataire du Palais national dont son mandat est déjà en cours depuis le 7 février 2021 », a analysé Me André Michel.

Les membres de la Commission du dialogue se mettent déjà à l’ouvrage afin de dégager un consensus entre les forces vives de la nation. Me André renouvelle sa position de supprimer la « carte Dermalog » afin dit-il, de mettre les acteurs en confiance et éviter des embrouilles.

De surcroit, il encourage les tenants de l’Accord Montana à regagner la table du dialogue. Les signataires de l’Accord politique du 11 septembre qui supportent la gouvernance d’Ariel Henry appellent les promoteurs de Montana à l’humilité tout en insistant sur le caractère multisectoriel que doit prendre le processus du dialogue.

Hervé Noel

vevenoel@gmail.com

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.