L’état de santé du journaliste Edner Décime, kidnappé depuis 20 jours, risque de se détériorer, s’inquiètent ses proches

0
527

L’état de santé du journaliste, Edner Décime, séquestré depuis plusieurs jours, risque de détériorer

par Odneson Midy

Séquestré depuis une vingtaine de jours, l’état de santé du journaliste Edner Décime, risque de connaître le pire, selon sa petite sœur, Emmanuella Décime, faisant savoir que le travailleur de la presse souffre d’hypertension artérielle, depuis plusieurs années. Il devrait prendre ses médicaments chaque jour, a-t-elle fait savoir. Par ailleurs, plusieurs associations patronales du secteur médiatique, dont (AMIH, ANMH, AJH, AML) ont haussé leur voix pour demander la libération sans délai du journaliste Edner Décime.

Vendredi 5 aout 2022 ((rezonodwes.com))–

Enlevé à Delmas 30 le dimanche 17 juillet 2022, le journaliste Edner Décime, se trouve toujours séquestré entre les mains des ravisseurs, quoique plusieurs secteurs de la société demandent sa libération. L’insécurité, marquée par le phénomène de kidnapping semble loin de connaître une fin, émanée des autorités gouvernementales, malgré les efforts des agents de la PNH.

Lors d’une tournée médiatique, vingt jours après l’enlèvement du travailleur de la presse, la sœur de la victime, Emmanuella Décime, se montre très inquiète sur l’état de santé du journaliste Edner Décime, qui est souffrant d’hypertension artérielle depuis plusieurs années. «Le journaliste Edner Décime est séquestré jusqu’à date sans avoir accès à des médicaments» précise-t-elle, en soulignant qu’elle a peur pour certaines conséquences immédiates et à venir.

Elle s’inquiète pour l’alimentation de son frère, rappelant qu’Edner Décime devrait prendre ses médicaments chaque jour.

Cette situation a plongé la famille dans une détresse insupportable. Les parents du journaliste, se trouvent sous le choc depuis plusieurs jours. 

«Sa mère ne se porte pas trop bien. En ce moment elle se trouve en salle d’urgence dans un centre hospitalier», se désole Emmanuella Décime, affirmant qu’une tante de la victime est placée en observation permanente.

Concernant la rançon exigée par les ravisseurs pour l’obtention de la libération du journaliste, la sœur de la victime n’a dévoilé aucune somme, notant au passage que le montant est faramineux et que la famille a ont obligée de vendre leurs actifs afin d’obtenir la libération de son grand frère.

 Des associations de médias réclament sa libération

L’Association des Journalistes Haïtiens, (AJH), dirigée par Jacques Desrosiers, l’Association des Journalistes Indépendants (AMIH) présidée par Georges Venel Remarais, l’Association Haïtienne des Médias en Ligne (AHML) avec à sa tête Godson Lubrun et l’Association Nationale des Médias Haïtiens (ANMH) dont le président est Jacques Sampeur, exigent la libération sans délai du journaliste Décime.

Le journaliste Edner Décime et plusieurs autres personnes ont été enlevés le dimanche 17 juillet dernier à Delmas 30 par des individus lourdement armés non identifiés. Vingt (20) jours plus tard, le journaliste est toujours otage des bandits, malgré des messages, des textes venant du secteur culturel et autres réclamant la libération du travailleur de la presse.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.