Bilan de la fouille à la Caribbean Port Service (CPS) : Saisie de 22 armes à feu, 140 chargeurs, 14 600 cartouches et 50 000 dollars contrefaits

0
1696

La PNH a procédé à la saisie de 22 armes à feu, 140 chargeurs, 14 mille six cent cartouches lors des opérations de fouilles dans les containers

par Odneson Midy

Vendredi 15 juillet 2022 ((rezonodwes.com))–

La Police Nationale d’Haïti informe avoir procédé à la saisie de 22 armes à feu, dont 19 fusils, de 14 chargeurs de calibres différentes et  plus de 14 mille 600 cartouches et 50 milles billets de dollars contrefaits, lors des opérations de fouilles entamé le jeudi 14 juillet 2022. La PNH annonce que les opérations de fouille continuent, pour ce vendredi 15 juillet 2022.

«Les opérations de fouilles se poursuivent ce vendredi 15 juillet 2022 au niveau des autres containers au port de Port-au-Prince. Une opération conjointe entre la Police Nationale d’Haïti, le Parquet de Port-au-Prince et l’administration générale des douanes» a fait savoir l’institution policière.

Selon l’institution policière, jusqu’à cet après-midi, les agents de l’ordre ainsi que les vérificateurs ont procédé à la saisie de 22 armes à feu dont 19 fusils d’assaut, 140 chargeurs d’armes de différentes calibres et plus de 14 mille 600 cartouches. Ils ont également confisqué 50 mille billets de dollars contrefaits.

«Cette opération de saisie s’inscrit dans le cadre de la lutte acharnée enclenchée par la PNH,sous le leadership du Commandant en Chef Frantz Elbé, contre les trafiquants d’armes  et de munitions qui alimentent les réseaux de gangs armés qui cherchent à tout prix à faire régner la terreur dans certains quartiers de la capitale et des villes de province» souligne la PNH.

«Ces vérifications ont démarré hier jeudi 14 juillet 2022 sur quatre containers suspects au niveau du port de Port-au-Prince» précise la PNH.

Les premiers éléments d’informations avaient indexé l’église épiscopale d’Haïti, qui quelques minutes plus tard allait nier son implication dans l’importation illégale d’armes à feu.

Toutefois, le commissaire du gouvernement de Port-au-Prince Me Jacques Lafontant, a émis un avis de recherche contre la dame Gina J.L. Rolls qui est une représentante de l’église épiscopale d’Haïti à la douane. Selon le chef du parquet de Port-au-Prince, Gina J.L Rolls était chargée de recevoir le colis en question.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.