Trafic d’armes | BAI : 1 des 3 américains arrêtés à l’aéroport a été déjà emprisonné en Haïti et relâché sous pression de l’ambassade américaine

0
4648

Mercredi 24 novembre 2021 ((rezonodwes.com))– Le Bureau des Avocats Internationaux a tiré la sonnette d’alarme concernant le dossier des trois haitiano-américains appréhendés à l’aéroport International de Maïs Gâté la semaine dernière.

Me Mario Joseph, responsable du BAI, a révélé qu’un des détenus, Marc Kerby Delva, a déjà été arrêté par la Police Nationale d’Haïti (PNH) le 23 août 2018 et emprisonné pour une affaire de viol collectif commis le 12 août de la même année de concert avec deux de ses frères.

Le prévenu, selon le défenseur des droits humains, a pu jouer de ses contacts au sein de l’ambassade des États-Unis d’Amérique à Port-au-Prince pour faire pression sur les autorités haïtiennes et obtenir sa libération en janvier 2019.

Plus tard, Marc Kerby Delva a été enlevé de la liste des suspects et n’a pas été invité à se présenter au procès tenu à Port-au-Prince en août. Il n’a pas été non plus jugé par contumace.

Me Joseph a par ailleurs informé que le BAI a exercé un pourvoi en cassation contre le processus et le verdict du juge.

La DCPJ et le commissariat de l’aéroport international Toussaint Louverture avaient procédé, vendredi 19 novembre 2021, à l’interpellation de Marc Kerby Delva et deux autres ressortissants américains d’origine haïtienne, Jean Pierre Jean-Jules et Ether Bourdon.

Les autorités ont saisi en cette occasion cinq (5) armes à feu dont un fusil automatique AR15 de calibre 5.56, quatre (4) pistolets de calibre 9mm, deux (2) boîtes de cartouche 9mm et une (1) boîte de cartouche 5.56.

Selon le service de communication de la PNH, ces individus qui transportaient les armes et munitions dans leurs bagages sur un vol en provenance des USA, sont gardés à vue à la DCPJ en attendant qu’une enquête puisse déterminer leur destination finale et les motifs de leur voyage en Haïti.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.