Sortie de Crise : Le F.R.T.H. propose un Conseil National de 7 leaders politiques pour gérer la Présidence et un cabinet ministériel formé exclusivement de technocrates

0
4369

Un Conseil de 7 leaders politiques pour gérer la Présidence et un cabinet ministériel formé exclusivement de technocrates pour sortir le pays du bourbier

Mardi 5 octobre 2021 ((rezonodwes.com))–

Face à la situation catastrophique actuelle, le Mouvement de la Révolution Tranquille exige des leaders politiques haïtiens de laisser de côté leurs intérêts personnels et de clan afin d’agir ensemble pour sortir le pays du bourbier.

Le Front de la Révolution Tranquille d’Haïti, nouvelle entité socio-politique sur la scène nationale demande à la population d’oublier les rancoeurs contre les acteurs traditionnels de la classe politique afin de leur offrir, en dépit de leurs errements, une dernière chance de se mettre à l’oeuvre et de prouver qu’ils peuvent encore se tenir debout et travailler enfin pour les millions d’Haïtiens qui devraient être leurs seuls patrons.

Le FRTH propose la création d’un Conseil National de la Présidence où siègeront sept leaders politiques venus de différents horizons et représentatifs de leur groupe, connus de tous et ayant milité de nombreuses années dans le secteur politique.

Ces sept citoyens, Ariel Henry, Joseph Lambert, Mirlande Manigat, Jean André Victor, Joel Pacha Vorbe, Jean Gardy Leblanc et Lyonel Valbrun, une fois validés par le Bureau de Suivi de l’Accord du 30 août et investis de leur pouvoir, se réuniront pour élire parmi eux celui qui dirigera le Conseil durant cette transition spéciale.

Ce Conseil nommera par arrêté un nouveau premier ministre qui doit être un technocrate jouissant de la confiance de la société civile et de la classe politique. Cette personnalité sera élue par le Conseil National de Transition mis en place dans le cadre de l’Accord du 30 août.

Le premier ministre, sous la supervision du Conseil National de la Présidence, se chargera de réunir les secteurs professionnels, selon leurs branches d’activité, afin de choisir un titulaire, technicien confirmé et dôté de leadership, pour chaque ministère devant faire partie du gouvernement provisoire.

L’Exécutif ainsi constitué s’engagera à embrasser les revendications consignées dans une feuille de route provenant de la fusion des propositions d’accord déjà mises en discussion par les secteurs politiques et de la société civile (Accord du 30 août ou Montana, la Proposition d’Entente Nationale et l’Accord pour une gouvernance apaisée).

FRTH

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.