Abris pour les familles et conditions d’hygiène respectables, les principaux soucis de la Protection Civile dans le Grand Sud

0
890

HAÏTI-SÉISME : FOURNIR UN ABRI AUX FAMILLES ET LEUR PERMETTRE DE VIVRE DANS DES CONDITIONS D’HYGIÈNE RESPECTABLES

Port-au-Prince, mardi 7 septembre 2021 ((rezonodwes.com))– La direction générale de la Protection civile appelle les membres du Système national de gestion des risques de désastre et les partenaires nationaux et internationaux à soutenir davantage les familles, frappées par le tremblement de terre du 14 août 2021, en vue de continuer à résoudre les besoins vitaux et urgents. Il devient de plus en plus prioritaire, surtout dans le contexte de la saison cyclonique, de distribuer des produits non alimentaires susceptibles de permettre aux familles sans-abris de s’installer, même temporairement, dans des conditions d’hygiène respectables et à l’abri des intempéries.

« Notre pays est train de gérer bien plus qu’un tremblement de terre. Il est en même temps confronté à une crise politique aiguë, une précarité sociale persistante, une situation d’insécurité complexe, une pandémie sournoise et une saison cyclonique au-dessus de la moyenne. Nous sommes donc tenus d’utiliser aux mieux les ressources dont nous disposons pour répondre aux vrais besoins prioritaires de la population, éviter les duplications, le gaspillage et les abus, et veiller à ce que les plus nécessiteux ne sombrent dans une détresse extrême », a préconisé le directeur général de la Protection civile, Dr Jerry Chandler.

L’assistance à la population doit se poursuivre en se renforçant davantage, y compris et surtout dans les zones d’accès difficile, et en tenant compte des degrés de vulnérabilités des personnes touchées. Il faut inclure systématiquement dans les opérations de distribution : les personnes en situation de handicap, les personnes âgées, les enfants non accompagnés, les femmes enceintes, les personnes blessées et autres personnes à besoin spécifique.

Les acteurs gouvernementaux et humanitaires doivent tenir compte des évaluations disponibles, mais aussi des évaluations approfondies que les secteurs sont en train de mener, pour répondre aux besoins spécifiques identifiés, notamment en matière d’abri et de santé, et aider les communautés dans les efforts de réhabilitation.

Les efforts du Gouvernement et de plusieurs partenaires, la solidarité intra-haïtienne et internationale ont permis à ce jour d’assister au moins 70 000 familles affectées. Le Centre d’opérations d’urgence national fait tout son possible pour continuer à coordonner le transfert de l’aide humanitaire destinée aux départements de la Grand’Anse, des Nippes et du Sud, en vue de fournir à aux personnes touchées par le séisme les ressources nécessaires à leur survie et à l’amélioration de leurs conditions de vie.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.