Kidnapping : 800 mille dollars exigés pour libérer les 2 frères Fulgence enlevés à Gressier

0
2350

Avec l’extension de leurs tentacules, les bandits opèrent sans contrainte. À Gressier, avec l’enlèvement de Verno et d’Hudson Fulgence, c’est la preuve que personne n’est à l’abri des forfaits des bandits.

Dimanche 5 septembre 2021 ((rezonodwes.com))–

Les familles des victimes, confirment avoir été contactés par des inconnus réclamant 800 mille dollars américains en échange de la liberté de Verno et de Hudson Fulgence. Ces deux jeunes ont été kidnappés, dans la soirée du samedi, alors qu’ils tentaient de traverser la commune de Gressier. 

Selon les informations recueillies des proches des otages,  les ravisseurs menacent de les exécuter si la demande de rançon n’est pas honorée dans les heures qui viennent.

Pour l’instant, les criminels n’entendent pas céder, ils maintiennent le montant exigé de 800 mille dollars américains. Parallèlement, les proches des deux jeunes, originaires de Petit-Goave, ne savent à quel saint se vouer pour convaincre les bandits de libérer les kidnappés.

Les Fulgence, connus comme une famille modeste sont dans l’impossibilité de répondre à cette somme astronomique compte tenu de la situation économique précaire qu’ils font face.

Les ravisseurs sont tenus de libérer les otages sans aucune forme de négociation, ont souhaité les proches. Il est à noter que les deux frères Fulgence revenaient de Petit-Goave, dans le cadre d’une visite familiale. Ils s’étaient faits enlever dans leur voiture par un groupe d’hommes lourdement armés.

Cet énième cas d’enlèvement enregistré à Gressier illustre bien la tendance de domination des gangs armés dans la région métropolitaine de Port-au-Prince. Aucun endroit ne semble échapper à la terreur imposée par les caids, qui exploitent le désengagement des autorités compétentes.

Hervé Noël
vevenoel@gmail.com

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.