Présumés cas de corruption signalés à l’ambassade d’Haïti à Bahamas: le rapport officiel de la Commission d’enquête du MAE, de retour à la capitale, est maintenant attendu

0
1271

La Commission venue enquêter sur des cas de corruption reportés par des journaux des Bahamas, en juillet dernier, à peine regagnée Port-au-Prince, l’ambassade d’Haïti à Nassau a jugé bon de faire sortir une note pour « remercier toutes les institutions bahamiennes et les organisations civiles qui ont collaboré avec la commission d’enquête du Ministère des Affaires Etrangères (MAE) ».

La montagne aurait-elle accouché d’une souris ?

Lundi 5 août 2019 ((rezonodwes.com))–La Commission a bénéficié d’une excellente collaboration tout au long de son séjour à Nassau du 29 juillet au 3 août 2019, écrit l’Ambassade d’Haïti, dans une note de presse, alors que le ministère des Affaires Etrangères, dans un empressement de projeter l’image d’une « administration saine et propre » chercherait à se démarquer de tout acte de présumée « corruption » reproché au staff de cette mission diplomatique.

L’ambassade qui n’a pas révélé la nature des informations nécessaires dont avait besoin la Commission du MAE pour accomplir sa tache, a toutefois révélé que les « commissaires » ont rendu visite aux haitiens détenus à la Prison de Fox Hill. Ceux-ci sont directement impliqués dans une affaire de mariages frauduleux ou mariage d’intérêt.

La question qui se pose maintenant: la commission viendra-t-elle révéler le nom du consul ou des consuls cachés derrière l’organisation de ces unions frauduleuses ? Et quel est bien l’objectif final visé ?

La commission qui avait prolongé son mandat de deux jours, selon la note de l’Ambassade d’Haïti à Nassau, a pu collecter le maximum d’informations sur le sujet d’actes de corruption dénoncés au préalable. Il n’est que d’attendre pour l’instant la publication du rapport d’enquête officielle du MAE et pour conclure s’il y avait effectivement raison d’être de ce scandale prompt à ternir l’image de jeunes cadres dévoués au service de leur pays à l’extérieur.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.