Officiel : La Chine prête à électrifier Haiti à partir des énergies solaire et éolienne

Contrat de $1.2 milliards signé avec la Chine pour l’électrification de toute la République d’Haiti, à partir des énergies éolienne et solaire

Port-au-Prince, mercredi 12 octobre 2016 (rezonodwes).- La concrétisation d’un projet aussi ambitieux qui fera tant le bonheur de tous les haïtiens, ferait de Jocelerme Privert, le président de l’Haiti rêvée avec ses maisons électrifiées 24/24 et le bouillonnement d’activités des rues la nuit. En effet, ce projet qui ne verra pas le jour demain matin, a été signé le 10 septembre dernier, entre Haiti et la Chine.




La délégation haïtienne conduite par Aviol Fleurant, a paraphé cet accord avec les Chinois dont la Banque de Chine avancera 85% du coût total du projet et 15% par l’Etat haïtien.

Selon le ministre de la Planification et de la coopération externe, ces deux systèmes éoliens et solaires, une fois installés, à eux seuls combinés, alimenteront tout le pays en énergie électrique.




Prendre avantage des rayons du soleil qui balaient le territoire en permanence et le vent qui souffle dans des endroits stratégiques, créeront l’autonomie suffisante pour Haiti en matière d’énergie électrique qui aura à recourir moins vers le pétrole pour tous ses besoins. Un tel projet an son arrivée à terme, constituera l’étape première de l’avancement vers le progrès pour une amélioration du bien-être social des citoyens.

20 pensées sur “Officiel : La Chine prête à électrifier Haiti à partir des énergies solaire et éolienne

  • 12 octobre 2016 à 9:02
    Permalink

    Etazini(USA) pap utile nou anyen yo la selman pou yo piller épi yo empêcher nou avancer yo empêcher chercher lot ouverture Clinton ak département d’État komplote yo mete Martelly sou pouvoir pou piller lajan l’état ak richesse pays ya ba yo sou Martelly gen ambassadeur ki nan quelques mois yo passer Haïti yo multimillionnaire Clinton ak la croix Rouge américaine pran kob reconstruction an yo mete nan poche yo voye yin Kenneth Merten HAITI kowompi pasel pa genyen li fe fortune li sou Martelly nan kiripsyon se sak li tap goumen pou se PHTK ki pran pouvoir se pou Haïtien viré je yo vers la Chine vers la Russie paske USA se piller lap piller bann menti kom je pep la kale kounya li pap pran anana pou sizann.e

    Répondre
    • 14 octobre 2016 à 3:02
      Permalink

      Ou itilize fo non pouw pale kk, pske c kk ou manje. Epi ou bwè dlo nan rigòl santi ki gn kotew rete a. Al lekòl pouw aprann li ak ekri ou pa ka pale fransè ou gn foli ekri, si pat gn kreyòl ou tap bèbè al mande pouw ka ale lekòl pou konnen kijan pouw fè kòmantè ou byn al travay tè. C sa lòt gran peyi yo fè yo travay tè pou yo fè ekononi, nou menm pèp ayisyen nou pito ap kraze brize tan poun avanse. Ti vòlè sispann pale kaka, sispann manje KAKAAAAAA

      Répondre
      • 23 juin 2017 à 8:34
        Permalink

        Brother m te ka dako avek ou men banm diw ou pa kont opinion youn lot … Epi li tap sage tou pouw ta eseye korigel olye kew dil tout bagay sa yo

        Répondre
    • 14 octobre 2016 à 3:06
      Permalink

      Bakanda c avèw map pale. ou itilize fo non pouw pale kk, pske c kk ou manje. Epi ou bwè dlo nan rigòl santi ki gn kotew rete a. Al lekòl pouw aprann li ak ekri ou pa ka pale fransè ou gn foli ekri, si pat gn kreyòl ou tap bèbè al mande pouw ka ale lekòl pou konnen kijan pouw fè kòmantè ou byn al travay tè. C sa lòt gran peyi yo fè yo travay tè pou yo fè ekononi, nou menm pèp ayisyen nou pito ap kraze brize tan poun avanse. Ti vòlè sispann pale kaka, sispann manje KAKAAAAAA

      Répondre
  • 13 octobre 2016 à 2:48
    Permalink

    Si sa fet L’ap solution 50% problem peyi a ginyen Ak rout infrastructure.

    Répondre
  • 13 octobre 2016 à 11:03
    Permalink

    Awesome! Bénédiksyon pou tou’t Mou’n ki é dé pwojè sa a vin’n yon réalité.

    Répondre
  • 13 octobre 2016 à 1:40
    Permalink

    1.2 Milliards est insuffisant pour electrifier Haiti a partir des energies solaire et eolienne. Vous qui connaissez in peu le mot electrifier 9 milliopns habitants, en plus a partir de ces energies intermittentes, c presk
    impossibl

    Répondre
    • 9 juillet 2017 à 10:27
      Permalink

      Exact. Le vent ne souffle pas en permanence, le Soleil ne brille pas 24/24 et il est impossible de disposer à cette échelle d’un système de stockage de l’énergie. A moins qu’on n’utilise l’énergie solaire pour générer de la vapeur ( en lieu et place du solaire photovoltaïque ) laquelle sera utilisée pour faire tourner des turbines, auquel cas le montant annoncé sera insuffisant , la machinerie (miroirs orientables, générateurs de vapeur, turbines, alternateurs…ect ) étant complexe et d’un coût considérable. Ce système devrait fonctionner en parallèle avec ceux utilisant les énergies traditionnelles à mon avis si on veut avoir de l’électricité 24/24.

      Répondre
  • 13 octobre 2016 à 6:53
    Permalink

    Ayiti se dife pay mayi, se pawol nan bouch, kou nou wer nou kwer.

    Répondre
  • 14 octobre 2016 à 2:39
    Permalink

    Je tiens à féliciter l’équipe en place
    Félicitations au Président Privert qui, selon moi, serait un autre président.
    J’espère que le prochain gouvernement respectera ce projet.

    HAÏTI,
    NOU GEN POU NOU RIVE, LÈ NOU VIRE DO NOU BAY TRÈT AK PIYAJÈ YO

    Répondre
  • 27 octobre 2016 à 10:33
    Permalink

    j’espère que ça va marché pour nous les haïtiens et pour le pays aussi enfin l’espoir fais vivre

    Répondre
  • 20 juin 2017 à 10:39
    Permalink

    Lewis Lee ou sé on vrè *house nigger*. Mwen pa bézouyn konninw ou samblé kankou 2 gout dlo a sa wap di yo. C pa yon fièté pou haysyen kap palé lang blan fransè ki té konn pissé nan dyol gran papaw. Si ou pa fè éfô wap rété yon house nigger jis k la mô .C salopri kankouw esclavagis té kon amboché pou kimbé moun ki gin san libèté kap koulé nan vinn yo.

    Répondre
  • 9 juillet 2017 à 10:43
    Permalink

    République de Chine ne veut pourtant pas s’arrêter là. Au cours de sa nouvelle visite (la deuxième en moins de deux ans), le président MA Ying-Jeou envisage d’appuyer Haïti dans le domaine de l’énergie. Haïti, pays ensoleillé, n’exploite pas son soleil pour produire de l’énergie. Le président taïwanais a proposé à son homologue haïtien le savoir-faire d’une société de la République de Chine en la matière. Une manière de voir, dit-il, comment réduire les dépenses et les coûts de l’électricité dans le pays.

    A l’instar de Michel Martelly, MA Ying-Jeou a aussi fait part de son admiration pour Haïti. « La République de Chine sera toujours aux côtés du peuple haïtien », a-t-il promis. Rappelant les différents champs de coopération entre les deux pays, le chef de l’Etat taïwanais reconnaît toutefois que beaucoup reste à faire. « Bien entendu, il reste beaucoup de choses à faire ; il est évident que la République de Chine ne peut pas tout faire. Par contre, dans la limite de nos moyens, nous sommes disposés à vous appuyer », a déclaré M. MA « très heureux de venir encore une fois en Haïti ». « Nous devons chercher à identifier des secteurs de coopération, a-t-il souligné. Nous cherchons à savoir comment on peut continuer d’aider de manière plus efficace. »

    Répondre
  • 10 juillet 2017 à 10:09
    Permalink

    #Skewkonnen gouvènman Privert Jean Charles la se pou fe eleksyon li t la, li pa tap janm k pran yon desizyon poul siyen yon kontra konsa. Pou kisa se pandan gouvènman Moise Lafontant ap pale nan 18 mwa tout peyi ayiti pral gen kouran 24/24 se le sa nou di se privert ki t siyen kontra sa, men nou mechan anpil moun lavalas sa yo. Pito nou t di c KP ki t siyen kontra sa. Eske nou k prouvem kote gouvènman Privert Jean Charles la t siyen kontra sa?

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.