Minustha : Plus de 200 militaires brésiliens débarquent à Port-au-Prince mercredi

Encore des militaires ! Ils arrivent du Brésil et les autorités haïtiennes via le ministère de la Communication, n’ont rien mentionné

Brasilia (Brésil), jeudi 18 mai 2017 ((rezonodwes.com)).-Votre ouf de soulagement de voir tous les soldats de la Minustha se retirer du pays, ne serait que de courte durée. Rezo Nòdwès a appris, le jour du Drapeau, qu’un contingent de militaires brésiliens font actuellement route pour Port-au-Prince. Un premier contingent a débarqué mercredi à l’Aéroport International Mais-Gâté.




Le président Jovenel Moise, lors du bilan de son 100 ème jour au Palais national, n’a rien dit comme information vitale dont la Nation est censée de savoir quand en fait, il est question d’une transition avec le retrait définitif des troupes de la Minustha, à la fin de l’année.

Au total, 243 sur un effectif de 850 soldats brésiliens, partis de l’Aéroport Campinas de l’Etat de Sao Paulo, ont débarqué à Port-au-Prince, mercredi, a appris le journal en ligne Rezonodwes.com. Le reste des troupes, prendra dans les prochains jours, la même destination, Haïti, nous a informé cette source. Avant de s’envoler pour Haïti, un groupe de sapeurs-pompiers étaient venus rendre hommage à ces soldats massés à l’Aéroport Campinas.




L’information véhiculée voulant que ces soldats fraîchement débarqués, resteront en Haïti jusqu’à la fin de leur mission, est en parfaite contradiction avec les premiers éléments d’information qui circulaient dans le pays, au début de l’année. La Minustha devrait procéder au retrait graduel de ses troupes, et non y ajouter, a commenté un leader politique, farouchement opposé depuis 13 années, à la présence des troupes étrangères sur le sol de Dessalines.
 

 

2 pensées sur “Minustha : Plus de 200 militaires brésiliens débarquent à Port-au-Prince mercredi

  • 18 mai 2017 à 10:15
    Permalink

    Se radott sa yo ki fer Haiti lan èta li yè laa. Leur nou gen 2-3 ètrangers vini pou trasè yon chemin nap frapè poitrine ak toutt ignorance kom si nou pa bezwen aide sa yap ban nou. Nou pa mème konnen bezwen nou paske nou lan fer nwa ak toutt faux leaders ki bezwen plass pou vinn voler.

    Répondre
  • 18 mai 2017 à 10:54
    Permalink

     » radott  » ??? Eske w menm, cher compatriyot, oswa gouvenman Ayisyen an, oswa gouvenman Bresilyen an, oswa l’ONU ko janm eksplike ki chemin ke 200 milite etranje vini trase E ki aide yo vinn pote?…pandan ke y ap di ke minustha sou wout ale…!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *