Jude Célestin appelle au respect du vote populaire

0
748

12046673_879938248800276_5626083948593524408_n

La communauté haïtienne est en train d’assister à une manœuvre politique la plus atroce de son histoire. Tandis que le peuple haïtien s’est rendu aux urnes le 25 octobre 2015, pour choisir celui ou celle qui devra le représenter à la tête de l’Etat, un groupe de gens et de techniciens du tintamarre politique concocte une opération visant à contrecarrer la machine de la démocratie, voulant encore terrasser le rêve d’honnêtes citoyens pour leur pays.

Ces fossoyeurs essayent donc de banaliser le vote du peuple haïtien. Leurs premières manœuvres, détourner l’opinion publique par une vaste opération de cache-cache médiatique et de façonnage de résultats avec au pire l’en-tête même de l’institution électorale, puis par la présence d’une série d’organisations d’observation et/ou d’orientation opérant dans la plus grande ambigüité, et enfin un Conseil Electoral Provisoire (CEP) qui semble subir la manipulation d’un secteur bien déterminé dont l’objectif est de barrer la route aux candidats les plus populaires.

Il est en effet clair que déjà depuis quelques semaines, un plan établi par une poignée d’individus au sein de certaines structures vise à faire échec au candidat à la Présidence, Jude Célestin. Ainsi, les fraudeurs ont d’abord fabriqué une manœuvre politique qui vise à influencer ses votes. Ensuite, des opérations de bourrage d’urnes en faveur d’autres candidats au dépriment de M. Célestin, et pour finir, l’accès d’entrée à des bureaux de vote refusé aux mandataires de LAPEH.

Plus loin, on se demande quelles explications sont derrière la présence remarquée des autorités de l’Etat, à une heure tardive la nuit, dans les bureaux de vote dans la commune de Croix des Bouquets, et que signifient ces actions de sabotage des affiches sur les murs des bureaux de vote relatant clairement des résultats en faveur du Candidat de LAPEH ? Des manœuvres et des manœuvres, les unes plus malveillantes que les autres. Les opérateurs de nuit étaient déjà intervenus immédiatement après la fermeture des bureaux.

Le candidat Jude Célestin a déjà lancé malgré tout cela un appel au calme à ses partisans ainsi qu’à la population haïtienne, malgré selon lui un malaise administratif constaté au niveau du CEP. L’institution a d’ailleurs accordé des milliers de cartes d’observateurs à une série d’organisations méconnues, bidons, dont on n’a aucune idée de leur fonctionnement. Les organismes de droits de l’homme avaient déjà signalé leur présence suspecte et obtenu la mise à l’écart de l’une d’elle.

La malversation est venue de parts et d’autres de l’administration publique comme auprès de groupes éparpillés un peu partout à travers le pays, pour faire marcher le rouleau exterminateur du rêve haïtien. On signale que plusieurs individus avaient été libérés la veille des élections. A quelle fin ? Personne ne sait. Et pourtant, le résultat vient de le prouver, vient de prouver que des mains criminelles ont participé à faire main basse sur les élections du 25 octobre 2015.

Des automobiles Service de l’Etat, notamment une Nissan Patrol de couleur grise, ont apporté des boites de bulletins et forcé les responsables des centres de vote. Une autre voiture dans la commune de Roche-à Bateau, à bord, des hommes armés, ont enlevé des urnes d’un centre de vote. Heureusement, elle a été interceptée par la Police Nationale. Mais, jusqu’à ce moment, aucune lumière n’est encore faite sur le sens de ces manœuvres.

Certains autres candidats ont aussi dénoncé des actes de barbarie de superviseurs de certains centres de vote qui auraient abandonné des urnes remplies de bulletins de vote. Quel affront au peuple haïtien ! Quel affront à la démocratie ! Pourquoi s’oppose-t-on aux droits des Haïtiens qui ont, en sortant massivement dans les rues pour aller voter, malgré la peur et la crainte, malgré le manque de confiance de part et d’autre, déjà dénoncé par plus d’uns.

Le candidat de LAPEH, Jude Célestin, demande donc au CEP de prendre ses responsabilités, car seule l’institution doit veiller au bon déroulement des élections, du jour de vote au résultat final, en passant par les processus de contrôle, le dépouillement notamment. Beaucoup de mauvaises choses sont arrivées aux élections malgré que l’on a reconnu un taux de participation plus ou moins bien par rapport au premier tour des législatives d’aout 2015. Il faut néanmoins avouer qu’il n’y a pas eu comme à l’accoutumée de grands actes de banditisme, mais des problèmes administratifs qui relèvent directement du CEP.

Le candidat de LAPEH, Jude Célestin, réitère donc son appel au calme à la population haïtienne et à ses partisans. Il leur demande de garder leur calme en restant mobilisés contre toute tentative de boycott contre leur leader. Jude Célestin demande à tous les partis de respecter la règle du jeu. La seule voie pour accéder au pouvoir, c’est à travers les élections. Si la population a voté pour son candidat, c’est normal qu’elle vienne aujourd’hui réclamer son vote, et ceci, de manière pacifique et sans brutalité.

La Ligue Alternative pour le Progrès et l’Emancipation Haïtienne (LAPEH) continue de rappeler à la nation haïtienne et au monde entier que 2010 n’est pas 2015. Le peuple a aujourd’hui les yeux grands ouverts, sachant maintenant réclamer son vote et le défendre courageusement. Alors, la population haïtienne ne doit pas céder à la provocation d’une série de gens qui concoctent des résultats anticipés dans le seul objectif de semer le trouble dans le pays.

Encore une fois, LAPEH croit dans la démocratie et s’engage en ce sens. Elle demande donc au CEP de veiller à la bonne marche de la démocratie en garantissant de bonnes élections dans les normes. Aucune exclusion, aucun manège ne doivent entraver la bonne volonté du peuple haïtien.
Jude Célestin

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.