Élections: Les Cubains votent ce dimanche pour renouveler l’Assemblée Nationale

0
477

Le nom du prochain chef d’Etat cubain, élu au second degré, sera officiellement connu le 19 avril prochain. Dimanche, environ 8.8 millions d’électeurs cubains votent pour l’élection de 605 membres de l’Assemblée Nationale et les délégués des assemblées provinciales. Même sans le nom d’un Castro, après le 19 avril prochain à la tête de Cuba, la page ne sera pas définitivement tournée, qu’on ne s’y méprenne pas. Rezo Nòdwès a appris que  Raul Castro qui ne sollicite pas un troisième mandat va demeurer jusqu’en 2021, le premier secrétaire du Parti communiste cubain.




D’ici lundi, tous les résultats seront publiés, sans l’aval des représentants de missions d’observateurs…qui en Haïti, sont un CEP dans un CEP !

La Havane, dimanche 11 mars 2018 ((rezonodwes.com)).-A Cuba, sous embargo commercial depuis le 3 février 1962, et où, malgré tout, 100% de son territoire est électrifié, depuis 2009, contrairement à Haïti qui devrait l’être dans 17 mois, à compter de juillet 2017, selon le président Jovenel Moise dans sa déclaration de Miami, les élections législatives et régionales ont débuté dimanche pour désigner les 605 membres de l’Assemblée nationale et les délégués des assemblées provinciales.

Plus de 8,8 millions d’électeurs sont appelés à se rendre à cette occasion dans plus de 24.000 bureaux de vote. La nouvelle Assemblée nationale du pouvoir populaire se réunira ensuite en avril pour élire un nouveau chef de l’Etat, le président sortant Raul Castro ne sollicitant pas de troisième mandat.

Le 19 avril, l’Assemblée nationale élira les 31 membres du Conseil d’Etat, dont un nouveau président, des vice-présidents, des secrétaires et d’autres membres.




Raul Castro, 86 ans, est officiellement arrivé au pouvoir en 2008, après que son frère Fidel Castro se voyait obligé de prendre sa retraite pour des raisons de santé. Toutefois, il demeurera premier secrétaire du Parti communiste cubain jusqu’en 2021. Il lui a été alloué un siège au sein de la prochaine législature, mais il n’exercera aucune responsabilité politique majeure.

Rappelons que Raul Castro aurait dû transmettre la présidence à un nouveau dirigeant le 24 février dernier. Cependant, l’Assemblée nationale a décidé de prolonger son mandat pour près de deux mois suite à un retard dans les élections générales.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.