14 juillet 2024
UIT/Conférence des Régulateurs Télécoms : Le régulateur comme catalyseur de l’innovation responsable
Actualités Société Techno

UIT/Conférence des Régulateurs Télécoms : Le régulateur comme catalyseur de l’innovation responsable

Que peuvent faire les régulateurs pour construire un avenir numérique durable pour tous avant qu’il ne soit trop tard ?, a demandé Doreen Bogdan-Martin, Secrétaire générale de l’Union internationale des télécommunications, à l’ouverture du Symposium mondial des régulateurs 2023 (ITU GSR). acronyme en anglais), qui se déroule en Egypte.

Pour répondre à cette question, Bogdad-Martin a détaillé trois réflexions :

Les régulateurs doivent agir rapidement : « Le régulateur de demain est un catalyseur d’innovation responsable, efficace mais flexible, et toujours axé sur le bien public. »

La technologie est un moyen, pas une fin. C’est pourquoi il est nécessaire de redéfinir la façon dont nous comprenons et mesurons la prospérité et le progrès économiques, pour saisir et traiter les véritables coûts humains et environnementaux de nos actions.

La collaboration et la coopération internationales, régionales et intergouvernementales sont primordiales.

Dans son discours, il a souligné qu’il s’agissait du premier GSR axé sur les questions liées à la durabilité. Il a également souligné l’importance de l’événement, à une époque où la technologie avance plus vite que la réglementation.

Il a affirmé que les stratégies réglementaires pour promouvoir la connectivité sont toujours d’actualité, car il y a un tiers de l’humanité qui ne s’est jamais connectée à Internet.

Il a également mentionné qu’en raison de l’impact du Covid-19, qui a favorisé des mesures réglementaires innovantes telles que l’ouverture du spectre, 800 millions de nouveaux utilisateurs se sont connectés pour la première fois en très peu de temps. « Il est temps d’appliquer les leçons que nous avons apprises, nous ne pouvons pas attendre la prochaine crise pour franchir le pas suivant, pas lorsque 2,7 milliards de personnes restent déconnectées. »

« Nous avons la possibilité d’apporter des données pour placer les technologies numériques au premier plan dans l’effort plus large visant à créer une vision partagée de notre avenir numérique commun, notamment par le biais du pacte numérique », a conclu le Secrétaire général de l’UIT.

Pour sa part, Cosmas Luckyson Zavazava, Directeur du Bureau de développement de l’UIT, a salué et lancé le débat pour réglementer en pensant aux personnes, à la planète et à la prospérité.

Source 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.