12 juillet 2024
Me. Louimann MACEUS : Partisan et très intéressé, l’OPC n’a démontré aucun respect pour cette prestigieuse institution qu’est le CSPJ
Actualités Société

Me. Louimann MACEUS : Partisan et très intéressé, l’OPC n’a démontré aucun respect pour cette prestigieuse institution qu’est le CSPJ

Les élections réalisées par le comité électoral contrôlé par l’OPC ne constituent qu’une mise en scène organisée par ce nouveau clan. C’est un groupe contre un autre groupe. Ils s’entendent pour bouder toutes les recommandations soumises et l’ensemble des questions posées.

Je suis vraiment désolé pour le dire, Si c’est réellement ainsi, issue de cette mascarade que l’OPC a fait le choix d’un représentant malgré les diverses dénonciations, le changement rêvé par nos frères et sœurs au sein du système judiciaire Haïtien est loin être une réalité. C’est grave de le dire, mais c’est une honte pour L’OPC.

Ce qui s’est passé le 8 novembre 2022 à la Faculté de Droit de Port -au- Prince, c’etait un gifle une fois de plus au jeu démocratique et au respect des règles préétablies. Et la liste qui était publiée par ce comité partisan n’etait que fabriquée depuis le comité contrôlé par L’OPC et qui a été contestée depuis le jour même. 

En fait, il fallait organiser quelque chose en invitant la presse pour la rendre légitime. Même celui que l’OPC a choisi ne pouvait pas le démentir, je lui mets en défi. D’ailleurs son comité lui a donné 7 votes contre une la dame de KRIFA qui a obtenu 21 votes, qui, en retour m’a proféré des menaces de mort parce que j’avais opposé dans une note publique. Elle pensait avoir l’oreille du protecteur et d’autres alliés au sein du pouvoir. Cela pourrait être aussi une stratégie de choisir Me Arnel Remy gagnant (7) votes contre elle (21) votes, car ce n’est pas du tout logique. 

Comment choisir celui qui obtenu sept (7) votes contre celle qui a obtenu vingt et un (21) votes? Sauf s’il y a une entente, des compromis ou des promesses comme on l’avait dit préalablement. 

Comment des élections crédibles et transparentes pourraient être possible avec des votes en ligne où n’importe qui peut envoyer un mail au comité et mettre l’OPC en copie?
La campagne électorale pour élire ce représentant pour cette prestigieuse institution à été réalisée sur WhatsApp, pendant une soirée. Drôle de le dire, mais c’est un fait. Qui peut le démentir? Personne.

Comment avoir des bonnes élections quand une liste des trois (3) candidats est retenue officieusement? 

Comment avoir des élections Inclusives et démocratiques pendant que le comité priorisait ou a déjà ses candidats ?

Comment peut-on être candidate et aussi membre du comité électoral ? C’est très paradoxale. C’est le souci de tout contrôler.

Combien parmi ces organisations participées à ce processus ont été dûment enregistrées au Ministère des affaires sociales et du travail (MAST)? C’est la plus grande interrogation. 

A titre d’information, celle qui a obtenu 21 votes en l’occurrence la Dame de KRIFA vient de faire une grande révélation ce Dimanche 21 Mai 2023 à travers un tweet pour dire que Me Arnel Remy de CADOH n’a soumis aucune pièce légale de son organisation lors de l’inscription.

Là maintenant, elle vient de crier au scandale. Quelle incohérence! Pourquoi c’est maintenant qu’elle a fait cette sortie ? 

De grâce, nous ne pouvons pas faire cela à cette prestigieuse institution comme le CSPJ.
Dès le départ, l’esprit de partisanerie habitait tout le corps de l’équipe, même l’OPC. Et tout ceci était très observable et observé. Mais il fallait de toute façon opérer l’observation participante. 

On a pu observer aucune transparence au sein du processus ainsi que sur les modalités de traitement des votes. Aucune élection Inclusive n’a été faite. D’ailleurs ils ont violé même leurs propres règles et principes, et un membre du comité s’excusait. 

En fait, c’est une honte pour l’Office de Protection des Citoyens OPC de cotonnier cette mascarade électorale et je l’accuse directement dans ce désordre. Une institution qui devait être à l’écoute des organisations, mais qui malheureusement s’est fait complice dans sa participation d’affaiblir et de détruire les institutions républicaines.

Pa di n pat konnen!


======================
Me. Louimann MACEUS, Av.
Sec. Gl. ECCREDHH
Spécialiste en Droits Humains et en Droit International Humanitaire CUHD/GENÈVE.
Membre Amnesty International.
Spécialiste en Politique Publique des Droits de l’Homme a IPPDH/CIDH/ Mercosur.
Point Focal OSI-HAÏTI (objectif Sciences international).
Ethnojuriste@gmail.com
5093620340550933149832

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.