Les États-Unis sont prêts à autoriser Chevron à augmenter la production de pétrole du Venezuela

0
605

Nicolas Maduro rejeté par l’haitien Jovenel Moise à la demande de Donald Trump, a gagné en influence cette année avec les dirigeants de gauche nouvellement élus au Brésil et en Colombie et l’affaiblissement du soutien de l’opposition.

Prixdubaril.com

Mercredi 23 novembre 2022 ((rezonodwes.com))–

Chevron pourrait obtenir l’approbation des États-Unis pour étendre considérablement ses opérations au Venezuela dès samedi, une fois que le gouvernement vénézuélien et son opposition auront repris les pourparlers politiques, ont déclaré mercredi trois personnes connaissant bien le dossier.


L’autorisation accordée par les États-Unis à Chevron pour l’aider à reconstruire la production pétrolière défaillante du pays a été l’une des plus grandes satisfactions pour l’ouverture de négociations entre le gouvernement vénézuélien et son opposition.

Les responsables américains ont cherché cette année à faciliter le retour aux négociations entre le président socialiste Nicolas Maduro et l’opposition du pays en proposant un léger assouplissement des sanctions et en libérant certains Vénézuéliens dans les prisons américaines.

Les deux partis vénézuéliens et les responsables américains font pression pour que des pourparlers aient lieu à Mexico ce week-end, ont indiqué les personnes concernées, les premiers depuis octobre 2021.

Chevron n’a pas répondu immédiatement à une demande de commentaire.

L’administration du président américain Joe Biden a des raisons d’accorder une licence plus large avec le ralentissement des gains de production de schiste aux États-Unis, la diminution des exportations de pétrole de la Russie sous l’effet des sanctions et le fait que l’Arabie saoudite signale une possible réduction de la production de l’OPEP.

Cette année, les États-Unis ont empêché la flambée des prix du pétrole en libérant plus de 200 millions de barils des réserves pétrolières d’urgence du pays. Ces libérations se terminent le mois prochain.

L’administration de M. Biden avait signalé que tout assouplissement des sanctions contre le Venezuela, y compris l’octroi à Chevron d’une large licence pour relancer la production de pétrole et retrouver des privilèges commerciaux au Venezuela, ne se ferait que si les deux parties avaient progressé dans les pourparlers politiques.

source: Prix du baril

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.