New York – Le pétrole glisse encore, frôle son plus bas depuis janvier

0
622

En dix jours, le Brent a perdu plus de 11% de sa valeur alors que le gouvernement illégitime haïtien ajuste à la hausse (128%), le prix de la gasoline à la pompe, toujours introuvable dans les villes de province.

« Les prix du pétrole continuent de reculer sur fond de perspectives économiques de plus en plus sombres et d’une recrudescence des cas de Covid en Chine », commente Craig Erlam, analyste d’Oanda.

New York, vendredi 18 novembre 2022 ((rezonodwes.com))–Les cours du pétrole sont restés en marche arrière vendredi, toujours asphyxiés par la perspective d’un reflux de la demande, mais aussi orientés par les signes de rapprochement entre Etats-Unis et Arabie saoudite, a rapporté le site spécialisé Prix du baril.

Le prix du baril de Brent de la mer du Nord, pour livraison en janvier, a lâché 2,40%, pour clôturer à 87,62dollars. En dix jours, le Brent a perdu plus de 11%.

Quant au baril de West Texas Intermediate (WTI) américain, avec échéance en décembre, il a cédé 1,91%, à 80,08 dollars.

En séance, le WTI a reculé jusqu’à 77,24 dollars, non loin du plus bas depuis janvier enregistré en septembre (76,25 dollars).

« Le pétrole se dirige vers une perte hebdomadaire considérable » de 10% pour le WTI « en raison de l’intensification des craintes liées aux sombres perspectives de la demande« , estime Lukman Otunuga, analyste à FXTM.


LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.