Jonel Juste : Entre Astres et Désastres

0
617

Jeudi 13 octobre 2022 ((rezonodwes.com))–

La poésie a cette particularité extraordinaire de nous faire balader entre l’imaginaire et le réel. Elle peut, d’une part, nous emporter sur les ailes de l’irréel, du rêve en nous détachant d’une réalité qui peut être parfois rabaissant, sans humanité, sans espérance, à la limite trop banale pour le poète en quête du sublime, de l’universel, de l’infini, bref de nous éloigner de la pesanteur des soucis et tracas qui pourrissent l’existence humaine.

D’autre part, in contrario, cette poésie peut nous servir d’ancrage, nous permet de nous ressourcer, de nous enraciner, d’être présent et en accord avec notre environnement, en contact avec les gens qui nous entourent, qui partagent notre quotidien et avec lesquels nous partageons un destin commun : heureux ou malheureux.

C’est bien cette dichotomie que Jonel Juste embrasse allègrement dans son dernier recueil de poème « Astres et Désastres« , à travers des textes imprégnés de réalisme et d’autres qui invitent à l’exploration, à l’évasion dans un monde souhaité, imaginaire, inventé.

« Astres et Désastres« , le dernier en date de l’auteur, paru dans les Éditions Les Marginales, en 2022, est un recueil de poèmes bilingue en créole haïtien et en français. Certains textes nous donnent des envies « d’astronautes » tandis que d’autres chantent le mal du pays. Un pays qui nous remplit les yeux de cadavres. « Astres et Désastre« , se veut aussi la célébration de la vie. Le poète nous invite à être reconnaissant, à chérir ce beau cadeau qu’on appelle la vie malgré les déboires du quotidien, la matérialisation de la vie par un système qui nous transforme en hommes-machines.

Lavi pa konplike, nous dit le poète. Il suffit d’être ouvert aux plaisirs simples, nous laisse-t-il comprendre.

Sois heureux

Pour le rire des femmes

Pour le clapotement des vagues du désir

Pour ton cœur qui bat la mesure

Le bonheur est fugace

Attrape-le pendant qu’il passe.

« Astres et Désastres« , c’est le journal d’un haïtien du terroir, qui malgré la distance, reste attaché à sa terre natale. Son cœur bat au rythme trépident de son île, en dépit du temps passé et de la distance :

O mon pays j’ai mal

Mal aux yeux

Mal à l’âme

Ta souffrance me fait souffrir

Au-delà des mers et par-delà des vagues

Tes cris me parviennent

Et l’écho languissant amplifie l’éclat de ta voix de noyé

« Astres et Désastres » est un recueil de poèmes à explorer pour la profondeur des sujets qui y sont abordés ainsi que pour les jeux de mots savamment orchestrés qui vous emmèneront aux frontières du rêve.

Edson Duralien
Canada

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.