Martine Moise se démarque de toute célébration organisée par Ariel Henry pour marquer le 1er anniversaire de la disparition du président Jovenel Moise

0
1298

L’ex-première dame, Martine Moise, soupçonnée dans l’assassinat du bâtonnier Montferrier Dorval, selon un clip vidéo détenu « 2 minutes après le crime », confia son défunt-mari, soupçonne Dr. Ariel Henry dans le magnicide du 7 juillet 2021.

Vendredi 1er juillet 2022 ((rezonodwes.com))—Au moment ou l’ex-président Tet Kale, Michel Martelly se prépare à monter sur scène pour la célébration de l’Indépendance des Etats-Unis, alors qu’il avait boudé les 200 ans de l’Indépendance d’Haïti en janvier 2004, les jovenelistes se préparent à rendre un vibrant hommage à leur idole, Jovenel Moise, lâchement assassiné le 7 juillet 2021.

Le hic, le nom du Premier ministre de facto, Dr. Ariel Henry, revient dans l’actualité et sied dans le box des accusés.

En dépit de son empressement à proclamer le 7 juillet “jour férié” à l’occasion de la commémoration du premier anniversaire de l’assassinat de Jovenel Moise, Ariel Henry est très mal vu aux yeux des partisans PHTK2. Ainsi, le pays est dirigé par un homme qui ne planerait pas au-dessus de tout soupçon promettant malgré tout l’organisation d’élections « libres, justes, sincères et honnêtes ».

“Martine Moise et ses enfants ne prendront nullement part aux activités commémoratives lancées par l’État haïtien, car Ariel Henry a de gros soupçons planant sur sa tête dans l’assassinat de Jovenel Moise”, lisons-nous dans une note du bureau de Communication de Martine Moïse, ex première dame.


Bureau de Communication de Mme Martine Moïse Ex-Première Dame de la République d’Haïti.

 Port-au-Prince, le 1er juillet 2022.

Commémoration du premier anniversaire de l’assassinat du Président Jovenel Moïse

 Le jeudi 7 juillet 2022, ramène le premier anniversaire de l’assassinat, dans des circonstances tragiques, du 58e Président de la République d’Haïti, SEM Jovenel Moïse, en sa résidence privée, à Pèlerin 5. Un an plus tard, malgré l’arrestation de certains suspects à l’échelle nationale et internationale, la nomination d’un cinquième Juge d’instruction pour mener l’enquête, le renvoi et la mise en disponibilité de certains agents de la Police Nationale d’Haïti (PNH), l’instruction judiciaire patauge.

A titre de rappel, il est important de souligner que les enquêtes judiciaires avaient fait mention des éléments compromettants sur l’implication présumée du Chef du Gouvernement haïtien dans la planification dudit complot et sur les liens étroits qu’il entretient avec l’un des suspects clés dans l’assassinat du Président. En raison de ces faits, le 6 octobre 2021, l’ex-Première Dame de la République, Mme Martine Moïse et ses enfants, se sont constitués en partie civile, en vue de porter plainte au cabinet d’instruction contre l’actuel Chef du gouvernement et des inculpés dont les noms figurent dans le rapport de la Direction Centrale de la Police Judiciaire (DCPJ) sur l’assassinat du Président Jovenel Moïse

Ainsi donc, pour marquer le premier anniversaire de l’assassinat du Président Jovenel Moïse, le Bureau de Communication de l’ex-Première Dame informe la presse et le public que la Famille Moïse ne compte en aucun cas, assister aux activités commémoratives prises en charge par l’Etat haïtien, dont le Chef du Gouvernement fait l’objet de présomptions graves d’assassinat sur le Président de la République.

Par ailleurs, dans le cadre de la commémoration, de cette date funeste du 7 juillet 2022, la Famille Moïse invite chaque haïtien, haïtienne du territoire, de la diaspora, tous ceux et toutes celles qui sont affectés par la disparition du Président Jovenel Moïse, selon leurs croyances et leurs religions, à apporter leurs contributions significatives au Combat pour le Triomphe de la Justice face aux Meurtriers et au Système.

La Famille Moïse tient à exprimer sa profonde gratitude envers le Peuple Haïtien qui a toujours gardé en mémoire l’idéal du Président Jovenel Moïse, matérialisé à travers ses nombreuses initiatives « Ti Rès la pou pèp la » et ses réalisations durant ses 4 ans et 5 mois au pouvoir, dans le but d’assurer le bien commun de ses compatriotes du territoire et de la diaspora pour le développement durable de notre mère patrie Haïti. L’Agneau ne doit pas être immolé en vain. Justice pour Président Jovenel Moïse.

** Fin***

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.