New Jersey. Réseau social|Meurtre brutal: 375 ans de prison à l’encontre d’un homme vexé pour un commentaire sur sa page Facebook

0
2520

L’assassin a été reconnu coupable de 28 chefs d’accusation et ne pourra pas bénéficier d’une libération conditionnelle avant 281 ans.

Newark, NJ, mercredi 13 avril 2022 ((rezonodwes.com))–Jeremy Arrington a été condamné à 375 ans de prison pour trois meurtres brutaux commis en 2016 à New Jersey, dont le meurtre à l’arme blanche de deux enfants, après avoir été rendu furieux par un commentaire sur Facebook.

Arrington (32 ans) a été reconnu coupable de la mort d’Ariel Little Whitehurst (7 ans), d’Al-Jahon Whitehurst (11 ans) et de Syasia McBurroughs (23 ans). Et aussi pour avoir au total ligoté neuf personnes dans un appartement de Hedden Terrace à Newark (NJ) le 5 novembre 2016, et les avoir torturées et mutilées.

Justin Edwab, procureur adjoint du comté d’Essex, a qualifié les actions d’Arrington de « mal absolu ». Il a déclaré qu’Arrington avait transformé l’appartement en un « parc d’attractions », poignardant une personne, puis faisant le tour de l’unité et le faisant à d’autres avant de revenir vers chaque victime et de les attaquer à nouveau. « Il a causé autant de douleur qu’il le pouvait à cette famille », a-t-il déclaré, cité par NJ.com.

Arrington a poignardé les deux enfants plus d’une douzaine de fois et a tué McBurroughs, un ami de la famille, d’une balle dans la tête. Trois autres personnes, dont la mère des enfants assassinés et des jumeaux de 13 ans, ont été attaquées mais ont survécu à l’attaque.

Après un procès de 10 jours, Arrington a été reconnu coupable de 28 chefs d’accusation, dont trois chefs de meurtre, une tentative de meurtre, un vol qualifié, une contrainte criminelle et des infractions liées aux armes. Le juge principal Ronald D. Wigler a imposé trois peines de 75 ans pour chaque meurtre et trois peines de 50 ans pour les accusations de tentative de meurtre.

L’homme désormais condamné ne pourra pas bénéficier d’une libération conditionnelle avant 281 ans. « Vous avez commis peut-être les meurtres les plus horribles, les plus odieux, les plus cruels et les plus dépravés que ce comté ait jamais vus », lui a dit le juge. « Ce cas est peut-être le pire que j’ai jamais vu. » Wigler a ajouté qu’il était « au-delà de l’entendement » d’essayer de comprendre les actions violentes d’Arrington.

Arrington, qui avait été suspecté d’une précédente fusillade et d’une agression sexuelle, s’est mis en colère lorsque la mère d’Ariel et d’Al-Jahon a commenté dans un post Facebook que la police le recherchait.

Arrington connaissait la famille depuis longtemps, bien que la nature de la relation ne soit pas claire. Il s’est rendu à la maison, a fait irruption avec une arme à feu chargée et a ligoté les personnes à l’intérieur, puis a commis les crimes.

source: Daily News NY

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.