Sciences – « C’est surprenant »: Des microplastiques découverts dans la partie la plus profonde des poumons

0
663

Jeudi 7 avril 2022 ((rezonodwes.com))–Une équipe scientifique britannique a découvert des microplastiques dans la partie la plus profonde des poumons, une découverte « inattendue et surprenante » selon les chercheurs.

Il s’agit de scientifiques de la faculté de médecine de Hull-York et, selon eux, ces travaux permettront d’orienter les futures études sur l’impact des microplastiques sur la santé respiratoire.

L’étude, publiée dans la revue Science of the Total Environment, a trouvé 39 microplastiques dans 11 des 13 échantillons de tissus pulmonaires analysés. « Il s’agit de la première étude solide montrant la présence de microplastiques dans les poumons de personnes vivantes », déclare Laura Sadofsky, auteur principal de l’article.

« Cela montre aussi qu’on les trouve dans les parties inférieures du poumon. Les voies respiratoires des poumons étant très étroites, personne ne pensait qu’elles pouvaient y arriver, mais il est clair qu’elles y sont parvenues », souligne-t-elle dans un communiqué.

Parmi les microplastiques détectés, il y en avait 12 types, qui ont de nombreuses utilisations et se retrouvent couramment dans les emballages, les bouteilles, les vêtements, les cordes/tissus et de nombreux processus de fabrication.

En outre, les niveaux de microplastiques étaient nettement plus élevés chez les hommes que chez les femmes, indique un communiqué de l’école, qui fait partie des universités de Hull et de York. L’étude a montré que 11 microplastiques ont été trouvés dans le poumon supérieur, sept dans le poumon moyen et 21 dans le poumon inférieur, « ce qui était un résultat inattendu ».

« Nous ne nous attendions pas à trouver le plus grand nombre de particules dans les régions inférieures des poumons, ni des particules de la taille de celles que nous avons trouvées », a-t-elle déclaré. Le chercheur a indiqué que « cela est surprenant, car les voies respiratoires sont plus petites dans les parties inférieures des poumons, et nous nous serions attendus à ce que les particules de cette taille soient filtrées ou piégées avant d’atteindre si profondément les poumons ».

Ce n’est pas la première fois que des microplastiques sont retrouvés dans le corps humain. En mars dernier, par exemple, des chercheurs de la Vrije Universiteit ont découvert que de minuscules morceaux de plastique provenant de notre environnement de vie peuvent être absorbés dans le sang humain.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.