Cadeau de Noël: le salaire des employés des zones franches augmenté de 21%

0
434

Les zones de libre-échange représentent 56 % des exportations et génèrent plus de 163 000 emplois. Parmi les 645 entreprises de zones franches opérant en République dominicaine fin 2016, l’entreprise textile Hanesbrands, implantée dans le parc Dos Ríos à Monseñor Nouel, est celle qui a versé le meilleur salaire hebdomadaire moyen à ses employés techniques.

Mardi 7 décembre 2021 ((rezonodwes.com))–Le ministère dominicain du Travail, par l’intermédiaire du Comité national des salaires (CNS), a fait approuver une augmentation de 21 % du salaire minimum national pour les travailleurs du secteur des zones franches d’exportation.

L’augmentation, qui entrera en vigueur le 1er janvier 2022, portera le salaire du secteur à RD$13 915,00.

« Les taux fixés seront calculés par heures de travail, en divisant le salaire mensuel par 23,83 et le résultat de cette opération en le divisant par 8, pour les travailleurs qui fournissent des services à temps partiel dans des entreprises industrielles, commerciales ou de services », indique un document envoyé au journal en ligne almomento.net.

Il a souligné que le travail à temps partiel s’entend comme la prestation de services pendant une période n’excédant pas vingt-neuf (29) heures par semaine, sans en aucun cas pouvoir travailler au-delà de cette limite ou fournir des services pendant les heures supplémentaires.

« La nouvelle résolution, modifie la résolution n° 36/2019, datée du 02 décembre 2019, émise par le Comité national des salaires, qui fixe le salaire minimum en faveur des travailleurs qui fournissent des services dans les entreprises des zones franches d’exportation« , peut-on lire.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.