L’OPEP+, d’ici janvier, va « ajuster à la hausse la production globale mensuelle de 400.000 barils par jour »

0
532

L’Opep+ ouvre les vannes malgré Omicron, Washington applaudit. Toutefois, le club de producteurs se réserve par ailleurs le droit de revoir sa décision « en fonction des développements de la pandémie » d’ici à la prochaine réunion, prévue le 4 janvier.

Il laisse chaque jour près de 4 millions de barils sous terre en comparaison avec leurs niveaux dits de référence. Au rythme de hausse actuel, ils retrouveront leur pleine capacité à l’automne 2022.

Samedi 4 décembre 2021 ((rezonodwes.com))–

Les producteurs de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et leurs alliés ont décidé jeudi d’augmenter leur production en janvier malgré les craintes liées au variant Omicron, une décision saluée par la Maison Blanche.


Le groupe OPEP+ va « ajuster à la hausse la production globale mensuelle de 400.000 barils par jour« , comme c’est le cas chaque mois depuis mai 2021, a annoncé le cartel dans un communiqué publié à l’issue d’un sommet tenu par visioconférence.

Washington, qui avait appelé à plusieurs reprises le cartel à desserrer le robinet d’or noir afin de calmer la flambée des prix, s’est « félicité » de cette décision. Le baril de référence outre Atlantique, le WTI, avait atteint fin octobre un record en sept ans.

La porte-parole de la Maison-Blanche Jen Psaki a noté au passage « la coordination étroite de ces dernières semaines » avec « l’Arabie saoudite, les Émirats arabes unis et d’autres producteurs de l’OPEP+« .

« Avec la libération coordonnée » d’une partie des réserves stratégiques de pétrole, « nous pensons que cela devrait contribuer à faciliter la reprise économique mondiale« , a-t-elle estimé.

Les États-Unis, rejoints par la Chine, l’Inde ou le Japon, avaient annoncé la semaine dernière qu’ils allaient puiser dans leurs propres stocks pour freiner la surchauffe.

source

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.