Naomi Osaka, incluant Nancy Pelosi, parmi les 25 femmes les plus influentes de 2021, selon le « Financial Times »

0
1218

Naomi Osaka qui a beau s’être éloignée des courts ces derniers mois, la Japonaise, née d’un père Haitien et d’une mère Japonaise, continue en dépit de tout, d’empiler les distinctions, pas les moindres.

Samedi 4 décembre 2021 ((rezonodwes.com))–Après avoir été honorée en octobre dernier par la Women’s Sports Foundation pour sa sensibilisation à la justice sociale et à la santé mentale, Osaka vient d’être distinguée par le Financial Times.

Le quotidien britannique l’a placée parmi les 25 femmes les plus influentes de l’année 2021, au côté de l’actrice Scarlett Johansson, de l’étudiante et militante afghane Sotooda Forotan ou de la présidente de la Chambre des représentants des États-Unis, Nancy Pelosi.

« Naomi trace son propre chemin et est célébrée pour nous avoir montré que « c’est bien de ne pas être bien  » »

C’est l’icône du tennis féminin Billie Jean King qui a écrit le portrait d’Osaka dans le Financial Times. « Naomi est l’une des femmes d’affaires les plus prospères dans le sport, une militante de la justice raciale et elle transcende le sport, considère l’Américaine. […] Elle a inspiré des personnes du monde entier et a déclenché une conversation sur la santé mentale qui s’applique non seulement aux athlètes mais à tous les êtres humains. Très souvent, les athlètes ont une personnalité, une marque et une image qu’ils se sentent obligés de défendre. Naomi trace son propre chemin et est célébrée pour nous avoir montré que « c’est bien de ne pas être bien ». C’est une vraie championne dans le sport et dans la vie. »

The FT’s 25 most influential women of 2021 | Financial Times

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.