Protestation contre le kidnapping de Valérie Jean-Baptiste à la rue Camille-Léon

0
1071

L’avenue Lamartinière a été fermée à la circulation automobile en signe de protestation contre l’enlèvement, dans la soirée du jeudi, de Valérie Jean-Baptiste, une commerçante connue dans le quartier de Camille-Léon.

Le professeur Josué Mérilien figure parmi les personnalités connues de la société civile à se solidariser aux proches de Valérie Jean-Baptiste, kidnappée à quelques pas de son domicile. 

Le mouvement orchestré, ce vendredi matin, consistait à dénoncer et condamner l’acte criminel exécuté par des hommes lourdement armés. Il a été rapporté que la victime accompagnée d’un proche, son chauffeur, ont été attaqués par des hommes circulant à moto. Vigilant, le conducteur du véhicule a eu le temps de s’échapper entre les mains de ses ravisseurs, selon des témoins.

Ce vendredi, de très tôt, des policiers qui tentaient de débarrasser la chaussée des barricades de pneus enflammés et de pierres ont du affronter la colère des manifestants.

Ces derniers ont exigé la libération de l’otage avant de procéder aux opérations de déblaiement de la voie publique.

Les protestataires, visiblement remontés contre l’insécurité, rappellent que la victime, une jeune commerçante qui tente de joindre les deux bouts, ne dispose pas de moyens pour satisfaire les gangs armés. Ils espèrent obtenir au plus vite la libération de Valérie Jean-Baptiste, sinon  la mobilisation sera intensifiée.

Hervé Noël
vevenoel@gmail.com

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.