Covid-19 – Les Pays-Bas détectent 13 cas de la variante Omicron

0
614

13 personnes porteuses de la variante Omicron sont arrivées aux Pays-Bas depuis l’Afrique du Sud vendredi, indiquent les autorités sanitaires.

Plusieurs pays du monde ont désormais interdit les vols en provenance d’une demi-douzaine de pays d’Afrique australe, dont l’Afrique du Sud, la Namibie, le Botswana, le Zimbabwe, le Mozambique, le Lesotho et l’Eswatini, par crainte de la nouvelle variante.

Dimanche 28 novembre 2021 ((rezonodwes.com))–Les Pays-Bas ont détecté 13 cas de la variante Omicron du coronavirus, signalée pour la première fois en Afrique du Sud, ont indiqué dimanche les autorités sanitaires.

L’Institut national pour la santé publique et l’environnement (RIVM) des Pays-Bas a déclaré que les personnes atteintes de la variante Omicron sont arrivées d’Afrique du Sud aux Pays-Bas vendredi.

Dans un communiqué, le RIVM a déclaré que 624 passagers revenant d’Afrique du Sud ont été testés pour le coronavirus par le service de santé municipal de la région nord-ouest de Kennemerland.

« Les passagers ont été testés à l’aéroport de Schiphol et 61 d’entre eux ont été testés positifs au COVID-19. Ces échantillons ont été envoyés à l’Institut national de la santé publique et de l’environnement (RIVM) pour une analyse plus approfondie afin de déterminer la variante du coronavirus en cause », ajoute le rapport.

« Les premiers résultats du séquençage du génome ont montré la variante Omicron (B.1.1.529) dans 13 des échantillons des tests positifs. Le séquençage n’est pas encore terminé. Il est possible que la nouvelle variante soit trouvée dans d’autres échantillons de test », a-t-il souligné.

Cette semaine, des scientifiques sud-africains ont annoncé qu’ils avaient découvert la variante Omicron, qui comporte plusieurs mutations pouvant entraîner un risque de réinfection. La même variante a également été détectée au Botswana voisin, ainsi qu’à Hong Kong, et a d’abord été détectée du 12 au 22 novembre avant d’être annoncée jeudi.

Vendredi, l’Organisation mondiale de la santé a déclaré que la souche était une « variante préoccupante », la nommant Omicron.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.