Les banquiers des Caraïbes invités à faire preuve de leadership | Caribbean Bankers Urged To Show Leadership

0
1294

Vendredi 5 novembre 2021 ((rezonodwes.com))–

Près de 150 banquiers commerciaux, banquiers privés, régulateurs, agences régionales et internationales, fournisseurs de services et de solutions et vendeurs des Caraïbes se sont réunis en ligne ces derniers jours pour la Conférence CAB 2021. Pour la première fois, l’Association caribéenne des banques (CAB) Inc. a organisé le le plus important rassemblement de la région pour le secteur des services financiers via une foire virtuelle, après s’être rencontré en personne au cours des années précédentes. L’événement a eu lieu du 26 au 29 octobre 2021.

Le thème de la conférence de cette année – Au-delà de la pandémie – n’aurait pas pu tomber plus à point. Environ 150 délégués se sont réunis pour discuter de la manière dont la communauté bancaire a été affectée par la pandémie et de la manière dont le secteur peut continuer à montrer la voie pour aider les économies des Caraïbes à se redresser. Et en effet, la nécessité pour les banques d’assumer un rôle de leadership a été soulignée par Son Excellence, Dr. Didacus Jules, Directeur général de l’Organisation des États des Caraïbes orientales (OECS) ainsi que par l’Honorable Mia Mottley, Premier ministre de la Barbade.

En prononçant les allocutions lors de la cérémonie d’ouverture, le Dr Jules a abordé le sujet de la résilience grâce à un leadership innovant et créatif. « Le leadership dans le secteur bancaire, comme dans tout autre secteur à une époque comme celle-ci, ne se limite pas à l’exercice d’une direction stratégique et opérationnelle interne au sein de son organisation », a-t-il déclaré. « Il s’agit également de savoir comment votre organisation peut être un leader de l’innovation dans sa sphère d’activité…

« Construire la résilience n’est tout simplement pas possible sans l’exercice d’un leadership innovant et créatif, dans tous les secteurs et à tous les niveaux. Nous ne pouvons plus rester dans la zone de complaisance qui attend des structures réglementaires et gouvernementales qu’elles soient l’arbitre de l’innovation. Surtout dans les petits États insulaires en développement, nous sommes tout simplement trop petits. Les circonstances d’une catastrophe nécessitent des approches multisectorielles, inclusives et pansociétales. »

Pour sa part, le Premier ministre Mottley a prononcé le discours d’ouverture sur le sujet, The COVID Crisis – Weathering the Pandemic. « Les banques jouent un rôle essentiel dans notre communauté et notre société et il est donc important que vous réfléchissiez à ces sujets au milieu de cette pandémie comme vous le faites », a-t-elle noté. «Vous canalisez l’épargne vers les emprunteurs, vous nous connectez, et pour la plupart dans toute la région, vous êtes intervenu dans cette crise difficile et avez joué un rôle responsable, un rôle communautaire bienveillant.

« Nous avons besoin de votre aide pour remettre la banque au centre de nos économies, en aidant à stimuler l’investissement, l’activité économique et le service client. Nous ne voulons pas que vous soyez des spectateurs sceptiques et passifs avec une influence décroissante, mais nous voulons que vous jouiez un rôle de leader dans notre communauté et nos pays… J’ai toute confiance que les banques opérant dans la troisième décennie du 21e siècle dans les Caraïbes comprendront que leur rôle doit être d’être un moteur de croissance pour nos économies, pour nos consommateurs, pour nos entreprises. Et si nous le faisons, alors nous surmonterons cette pandémie et nous nous présenterons comme aptes à relever tous les défis auxquels nous pouvons être confrontés. »

Le premier jour de la conférence, des présentations ont également été reçues de M. Enrique O’Reilly, directeur régional, Temenos ; M. Blair Buchanan, Howden Insurance Brokers; M. Lyndon Guiseppi, directeur général, Belize Bank ; M. Septimus « Bob » Blake, directeur général, NCB Jamaïque ; M. Nigel Baptiste, directeur général, Republic Financial Holdings Limited ; M. Dmitri Dawkins, directeur commercial – Phoenix International, MC Systems ; M. Christopher Louard, directeur de la supervision bancaire, Banque centrale des Caraïbes orientales (ECCB) ; gouverneur John Rolle, Banque centrale des Bahamas ; Mme Cheryl Greenidge, directrice de la supervision bancaire, Banque centrale de la Barbade ; M. Prakash Mungra, directeur exécutif, Centrale Bank Van Aruba ; et M. David Green, Hitachi Security Systems.

Le deuxième jour, les conférenciers comprenaient M. Robert Moncrieff, responsable mondial des services fiscaux et transactionnels internationaux et responsable régional des substances économiques, EY ; M. Dalton Lee, Banque de Montserrat ; Mme Joanna Charles, ACB Caraïbes ; ML Everette Martin, Banque de Nevis ; Mme Annette Severin-Lestrade, Banque Nationale de la Dominique ; M. David McConney, directeur exécutif, Caraïbes, Infosys | Finale ; Sra. Fabiola Herrera, directrice adjointe des systèmes et de l’innovation, Banco Central de la República Dominicana ; M. Francis Fontenelle, spécialiste bancaire principal, Banque centrale des Caraïbes orientales ; Mme Elizabeth Riley, directrice exécutive, Agence caribéenne de gestion des urgences en cas de catastrophe (CDEMA); Dr Joy St. John, directrice exécutive, Agence de santé publique des Caraïbes (CARPHA); Mme Maria Eugenia Sosa Taborda, Coordinatrice Amérique latine et Caraïbes, PNUE FI ; et M. Ray T. Klien, directeur des services bancaires d’investissement, Republic Bank.

Mme Tanya McCartney, PDG et directrice exécutive, Bahamas Financial Services Board, a clôturé les débats avec une émouvante exhortation aux délégués à surmonter la situation actuelle, à collaborer et à innover afin de mener une reprise solide et de tracer la voie à suivre en tant que région.

La Florida International Bankers Association (FIBA) a fourni huit crédits de formation continue aux délégués de la Conférence, et plus de 40 praticiens de toute la région ont profité d’une formation FIBA d’une journée sur la lutte contre le blanchiment d’argent et la banque correspondante.

Créé en 1974, le CAB est une communauté de banques et d’autres institutions financières de la région des Caraïbes, qui influence de manière proactive les problèmes ayant un impact sur le secteur des services financiers par le biais de la sensibilisation, de l’éducation et du réseautage. Le CAB représente cinquante-six (56) banques et institutions financières dans les Caraïbes avec une base d’actifs de plus de 41 milliards de dollars américains au 31 décembre 2019, en plus de seize (16) membres du Service comprenant des institutions technologiques et professionnelles régionales et internationales. et trois (3) membres honoraires et six (6) membres associés, couvrant 20 territoires.


Nearly 150 Caribbean commercial bankers, private bankers, regulators, regional and international agencies, service and solution providers, and vendors convened online in recent days for CAB Conference 2021. For the first time, the Caribbean Association of Banks (CAB) Inc. organised the region’s foremost gathering for the financial services industry via a virtual fair, having met face-to-face in years prior. The event took place October 26-29, 2021.

The theme of this year’s Conference – Beyond The Pandemic – could not have been timelier. Approximately 150 delegates met to discuss how the banking community has been affected by the pandemic, and how the sector can continue leading the way in helping Caribbean economies recover. And indeed, the need for banks to take a leadership role was emphasised by His Excellency, Dr. Didacus Jules, Director General of the Organisation of Eastern Caribbean States (OECS) as well as Honourable Mia Mottley, Prime Minister of Barbados.

Delivering the featured remarks at the Opening Ceremony, Dr. Jules addressed the topic of Resilience through Innovative and Creative Leadership“Leadership in banking, as in any other sector in times such as these, is not just about the exercise of internal strategic and operational direction within one’s organisation,” he opined. “It is equally about how your organisation can be an innovation leader in its sphere of operation…

“Building resilience is simply not possible without the exercise of innovative and creative leadership, in all sectors, and at all levels. We can no longer reside in the zone of complacency that expects regulatory and government structures to be the arbiter of innovation. Especially in small island developing states, we are simply too small. The circumstance of catastrophe requires multi-sectoral, inclusive, whole-of-society approaches.”

For her part, Prime Minister Mottley gave the Keynote Address on the subject, The COVID Crisis – Weathering the Pandemic. “Banks play a critical role in our community and society and hence it is important that you reflect on these topics in the midst of this pandemic as you are doing,” she noted. “You channel savings to borrowers, you connect us, and for the most part across the region you have stepped up to the plate in this tough crisis and played a responsible role, a caring community role.

“We need your help to put banking back to the centre of our economies, helping to drive investment, economic activity, and customer service. We don’t want you to be skeptical, passive bystanders with shrinking influence, but we want you to play a leadership role in our community and our countries… I have every confidence that banks operating in the third decade of the 21st century in the Caribbean will understand that their role has to be to be an engine of catalytic growth for our economies, for our consumers, for our businesses. And if we do so, then we shall weather this pandemic and present ourselves as fit for purpose to meet all of the challenges that may confront us.

On Day 1 of the Conference, presentations were also received from Mr. Enrique O’Reilly, Regional Director, Temenos; Mr. Blair Buchanan, Howden Insurance Brokers; Mr. Lyndon Guiseppi, Chief Executive Officer, Belize Bank; Mr. Septimus “Bob” Blake, Chief Executive Officer, NCB Jamaica; Mr. Nigel Baptiste, Chief Executive Officer, Republic Financial Holdings Limited; Mr. Dmitri Dawkins, Commercial Director – Phoenix International, MC Systems; Mr. Christopher Louard, Director of Bank Supervision, Eastern Caribbean Central Bank (ECCB); Gov. John Rolle, Central Bank of the Bahamas; Mrs. Cheryl Greenidge, Director of Bank Supervision, Central Bank of Barbados; Mr. Prakash Mungra, Executive Director, Centrale Bank Van Aruba; and Mr. David Green, Hitachi Security Systems.

On Day 2, speakers included Mr. Robert Moncrieff, Global International Tax and Transaction Services Leader & Regional Economic Substance Leader, EY; Mr. Dalton Lee, Bank Of Montserrat; Ms. Joanna Charles, ACB Caribbean; Mr. L. Everette Martin, Bank Of Nevis; Mrs. Annette Severin-Lestrade, National Bank Of Dominica; Mr. David McConney, Executive Director, Caribbean, Infosys | Finacle; Sra. Fabiola Herrera, Deputy Manager Systems and Innovation, Banco Central de la República Dominicana; Mr. Francis Fontenelle, Senior Banking Specialist, Eastern Caribbean Central Bank; Ms. Elizabeth Riley, Executive Director, Caribbean Disaster Emergency Management Agency (CDEMA); Dr. Joy St. John, Executive Director, The Caribbean Public Health Agency (CARPHA); Ms. Maria Eugenia Sosa Taborda, Latin America and Caribbean Coordinator, UNEP FI; and Mr. Ray T. Klien, Head of Investment Banking, Republic Bank.


Ms. Tanya McCartney, CEO & Executive Director, Bahamas Financial Services Board, bookended the proceedings with a stirring exhortation to delegates to overcome the prevailing situation and to collaborate and innovate so as to lead robust recovery and chart the way forward as a region.

The Florida International Bankers Association (FIBA) provided eight continuing education credits for Conference delegates, and over 40 practitioners from around the region took advantage of a one-day FIBA training in anti-money laundering and correspondent banking.

Established in 1974, the CAB is a community of banks and other financial institutions in the Caribbean Region, which proactively influences issues impacting the financial services sector through advocacy, education and networking. The CAB represents fifty-six (56) banks and financial institutions in the Caribbean with an asset base in excess of US$41 billion as at Dec 31, 2019, in addition to sixteen (16) Service members comprising regional and international technological and professional institutions and three (3) Honorary Members, and six (6) Associate Members, spanning 20 territories.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.