Les joveneliens, Doré et Luberice, tirent à boulets rouges sur le PM de facto, Ariel Henry

0
2006

Jeudi 9 septembre 2021 ((rezonodwes.com))– Pauvre Ariel!

Les ex-collaborateurs du défunt ApreDye ne font pas de cadeau au premier minsitre de facto, installé grâce à un tweet de l’international.

Pire, les  »docteurs » du régime ne cessent de troubler le sommeil de ce roi sans pouvoir qui cherche désespérément la sympathie des anciens ténors de l’opposition pour se donner un semblant de légitimité et pouvoir régner dans sa bulle monocéphale.

En effet, suite aux assauts du chef de la propagande jovenelienne, Stanley Lucas, qui a déterré la hache de guerre, l’ex-conseiller Guichard Doré a égratigné Dr Henry, accusant le dirigeant d’avoir demandé à l’ONU de surseoir à la requête de la chancellerie haïtienne sollicitant de l’organisation mondiale une enquête internationale sur l’assassinat du président Moïse.

Ariel Henry, suspecté d’avoir des liens étroits avec un des présumés assassins de l’ex président haïtien, Joseph Félix Badio, a aussi subi les foudres du  »puissant » secrétaire général du Conseil des Ministres, Renald Luberice.

Celui qui a interdit au PM Henry de rapporter les décrets de son ex-patron, a déclaré sur Twitter que le seul accord que le PM peut signer c’est sa lettre de démission.

 »Il faut arrêter la supercherie », s’est-il exclamé, ajoutant que seul le Conseil des Ministres ayant approuvé le gouvernement de M. Henry peut le faire.

 »Pour ce faire, il y a lieu d’y associer le tiers du Sénat, constitué des seuls elus de la République », a conclu Luberice, en magister dixit.

Pauvre Ariel! Médecin, guéris-toi toi-même!

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.