12 juillet 2024
Erno Renoncourt : le détournement démocratique en jeu de mots
Actualités Société

Erno Renoncourt : le détournement démocratique en jeu de mots

L’État de droit, en Haïti, a basculé depuis 2011 vers l’État de passe-droit. Déconfinée, la dictature ressurgit et oblige un détournement des sigles des institutions. Voici un jeu de mots pour dire et résister à ce détournement démocratique. Une manière d’opposer intelligemment des mots d’éloquence aux maux de l’indigence

Vendredi 5 mars 2021 ((rezonodwes.com))– Puisqu’il y a toujours mille manières de résister, puisqu’on peut résister autrement que par les slogans invariants en se laissant consumer par les colères intelligentes, puisque l’innovation des luttes exige aussi de la créativité et que la créativité peut être aussi l’éloquence des fous qui osent penser par eux-mêmes avec insolence et dans la dignité, puisque l’avenir appartient à ceux et celles ont les mots, alors opposons des mots d’éloquence aux maux de l’indigence.

Sachant que l’OPC s’appuie sur un lourd héritage d’Optimisation d’un Pacte de Criminalité entre les réseaux mafieux nationaux et internationaux, lesquels travaillent à parachever l’œuvre de sabordage de l’expérience démocratique du peuple haïtien, nous osons lui (OPC) proposer les suggestions suivantes pour ses discussions sur la constitution

Vu le basculement de l’État de droit vers l’état de passe-droit, vu la fin du business démocratique et le verrouillage du système politique sur sa face indigente, nous pensons qu’il serait bien, qu’en toute cohérence, les sigles des institutions judiciaires et démocratiques haïtiennes soient repensés dans le sens de ce détournement démocratique.

Ainsi nous proposons à l’OPC de soumettre à ses tuteurs étrangers de l’ONU et l’ambassade des États Unis les changements de sigles suivants pour ces institutions :

  1. CSCCA :                Cour de Sinécure pour les Comptes de la Corruption Automatisée (anciennement Cour Supérieure des Comptes et des Contentieux Administratifs)
  2. CSPJ :                    Conseil Supérieur des Prédateurs de la Justice. (anciennement Conseil Supérieur du pouvoir Judiciaire)
  3. DAP :                     Département des Aliénés de la Police (anciennement Direction de l’Administration Pénitentiaire)
  4. EMA :                    École des Malfrats et des Audacieux (anciennement École de la Magistrature)
  5. MJSP :                   Mercenariat Judicieux pour Saigner la Population (anciennement Ministère de la Justice et de la Sécurité Publique)
  6. OPC :                    Office de Promotion de la Criminalité (anciennement Office de Protection du Citoyen)
  7. PNH :                    Police de la Négation Humaine (anciennement Police Nationale d’Haïti)
  8. UCREF :               Unité des Crapules pour Renforcer l’Économie par la Fraude (anciennement Unité Centrale de Renseignement Économique et Financier)
  9. ULCC :                  Unité Légitimant le Crime et la Corruption (anciennement Unité de Lutte Contre la Corruption)

 Nous espérons qu’en détournant ainsi les exigences des valeurs démocratiques du peuple haïtien, les tenants de ces bacchanales indécentes mériteront notablement d’être jetés, comme d’infâmes et pestilents revenants, dans les égouts vils de l’indignité. Ainsi, ils flétriront éternellement parmi les légions d’ordures et de pourritures, toujours récompensées et médaillées pour avoir trahi leur pays.

Erno Renoncourt

05/03/2021

1 Comment

  • Endijen 7 mars 2021

    Ann pale net. A bien vous lire, il n’y a pas de doute, vous avez l’air d’etre un patriote. Dans ce cas, je vous demanderais de ne jamais vous contenter de l’a’ peu pres. Dans le cadre des tipaskout et ses corollaires, l’Etat de droit faisait des pas sur place. Et comme on dit qui n’avance pas recule, c’est une suite logique, l’Etat de passe-droit » a pris la releve.

    Bien avant 2011, la dictature avait du mal a’ s’implanter. Le 2e lundi du mois de janvier 2020 ne s’eloigne pas trop du 2e lundi du mois de janvier 1999. Les jours passent vite. Comme si c’etait hier. A ce moment, loin de la politique, Jovenel Moise cherchait a’ gagner sa vie comme le commun des mortels. Comme JB Aristide, il n’avait pas reve’ un jour, il allait gravir les escaliers du Palais National. Mwen konprann yo, pas un baroud d’honneur.

    Contrairement au Chili, dans le pays, les democrates » refusaient de s’entendre et edifier une nation ou’ il fait bon vivre pour tous les Haitiens. De division en trahison, ils avaient eu le temps de s’enrichir en dehors des yeux de la population. Sans parler de l’argent de VOAM (Voye Ayiti Monte et autres), les Petits Projets de la Presidence (1994-1996) sont les Bizawel et Tatawel de Petro Caribe (4 administrations, 2008-2017). Depuis 2011, d’autres jouisseurs et epicuriens tiennent la dragee haute a’ la bande du secteur dit democratique dans son ensemble.

    Apres les arbitres Clinton (madanm ak mouche), Trump s’etait mele’ de la partie en faisant peu de cas de ceux/celles qui crient gol a men dans un pays « shithole. » L’arbitre Biden temporise, il n’est pas presse’. Le but de Jovenel Moise contre le Venezuela continue de peser de tout son poids. A l’instar de son frere JB Aristide (le 15 octobre 1994 en echange de la destruction de la production et de l’industrie nstionale), Jovenel Moise n’est pas un mauvais joueur. Il fonctionne dans les interets des oligarques et de leurs allie’s au sein du « Core Group. » Jusqu’a present, Mme La Lime est tres fier de son poulain Jovenel. Elle est aux anges a’ l’instar de Me Jean Gilbert. Ce qui fait plutot rougir le patriote Leon Manus dans l’outre-tombe.

    « Le detournement democratiquement… » m’a fait penser a’ l’innocent Jean Leopold Dominique dans ses « A brule pour point… » sous le regne des Duvalier. Je ne cesse de l’affirmer haut et fort, les Duvalier (pere et fils) refusaient de mettre le cadavre de Dominique sur leur conscience. Au micro du journaliste Leslie Jacques, l’ancien titidiste Sauveur Pierre Etienne avait la probite’ de le souligner, « Duvalier yo konn fe Jean Dominique kouri olye yo touye l. Lavalas manje l. » Mais ici, la probite’ ne continue pas sa route. Comme quoi, avec son pere spirituel Gerard Pierre Charles, ils n’etaient pas partie prenante de l’avenement de Lavalas au pouvoir. Sa te fe m mal pou yo, le marasa Aristide-Preval te imilye yo. Yo te di Gerard Pierre Charles kokobe li paka PM. E yo menm di, se pawol sa yo ki voye Pierre Charles anba te.

    Dans ses alliances avec Rene Preval, la societe haitienne ne voyait rien d’anormal de laisser la famille de JeanDo san moso jistis. C’est ainsi sur les traces de JeanDo, Me Monferrier Dorval tap pwal rankontre ak zo grann ni. Faut-il rappeller les assassinats de Mireille Durocher Bertin, Antoine Leroy, Jacques Florival, Marie Christine Jeune, l’etudiant en medecine Eric Pierre, Jacques Roche… et Brignol Lindor. Sosyete a konn tout moun ki touye yo. L’impunite’ fait partie du systeme.

    Depuis la nuit des temps, ces institutions (CSCCA, ULCC… et UCREF) n’ont jamais joue’ leurs roles. D’une epoque a’ l’autre, les responsables ne sont jamais des hommes et des femmes de Principes et de Convictions. Ils s’attachent plutot a’ leurs carrieres et la fin du mois. Ou pa we Joseph Lambert te voye rapo’ antikoripsyon Sena a al mouri nan CSCCA. Vous connaissez la suite, la societe civile (li pa aktif toutan) allait forcer la CSCSA a’ produire les rapports sur les presume’s petrodilapidateurs.

    Le pays a un tres grand Deficit de Moun tout bon, c’est ce qui provoque la faiblesse des institutions. Comme vous le savez tres bien, les institutions ne peuvent pas parler. Elles prennent l’image des carrieristes et des lavodris qui les coiffent. Les institutions ne sont pas faibles. Se « moun » ki san diyite, san karakte ki bezwen rich ak ki pa konn sa yo rele La Patrie ki Feb.

    En tout cas, j’avais vu la fin des marasa Aristide-Preval, au nom d’Allah, je serai encore vivant pour voir la fin de Jovenel Moise. Avec La Lime (et associe’s) ou pas, Jovenel Moise ne pourra pas reproduire les coups du 21 mai et 26 novembre 2000. Lwa Dessalines pap bali chans lan.

    Temoin historique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.