Me René Julien : Clin d’œil sur la politique

0
1124

Dimanche 24 mai 2020 ((rezonodwes.com))– En général, la politique est la manière de vivre ensemble en société et la façon d’organiser cette  vie à la satisfaction de tout le monde.

Cornu fait de la politique « Le pouvoir suprême dirigeant toute la vie de la société et pour l’exercice duquel sont institués les pouvoirs publics constitutionels ».

Pour les philosophes,  la politique est tout ce qui concerne la cité, l’ensemble des citoyens, l’État, le gouvernement.

Dans Éthique de Nicomaque, Aristote définit  » la politique comme étant la science souveraine organisatrice placée au plus haut point. « 

Dans le domaine de la vie collective, toutes définitions le sont pour dégager l’importance et le caractère sacro-saint de la politique.

Science du bien commun,  la politique  n’est pas l’apanage des novices, voire des bandits. Elle n’est non plus l’affaire des hommes et des femmes reprochables.

Pour être efficace,  la politique requiert une somme de connaissances acquises à l’université mais expérimentées dans la vie courante à travers les partis politiques ou d’autres  organisations de base.

La politique bien faite apporte inévitablement un changement favorable à la situation de ceux qui vivent dans des conditions infra humaines. Nous en avons l’exemple avec Paul Kagame au Rwonda.

« L’homme, dit Aristote, est par nature un animal politique: Si bien que, poursuit- il, celui qui vit hors cité, naturellement bien sûr non par le hasard des circonstances, est soit un être dégradé, soit un être surhumain. » Sans nul doute, il fait allusion à l’homme des cavernes.

La politique est un domaine réservé à une élite formée à cette fin.
Ce n’est pas par hasard que notre pays se trouve dans cette alarmante situation.

L’ancien président américain Franklin Delano Roosevelt a pleinement raison de déclarer ce qui suit:

« LE PAYS OÙ LES GENS DE BIEN N’ONT PAS AUTANT OU DAVANTAGE  DE COURAGE OU D’AUDACE QUE LES COQUINS ET LES VOYOUS POUR LES CONTRECARRER EST UN CAS PERDU. »

Si rien n’est fait dans l’immédiat pour une conquête pacifique du pouvoir par des Citoyennes et Citoyens honorables, Haïti risque de se positionner dans le sens historique d’un cas perdu.

Me René Julien

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.