13 juillet 2024
Trump va suspendre l’immigration vers les Etats-Unis
Actualités Société

Trump va suspendre l’immigration vers les Etats-Unis

Mardi 21 avril 2020 ((rezonodwes.com))– Le président américain Donald Trump a déclaré lundi soir qu’il signerait un décret suspendant temporairement l’immigration vers les Etats-Unis.

Cette décision a été prise en raison de la pandémie de COVID-19 et de « la nécessité de protéger les emplois » des Américains, a tweeté M. Trump.

Les modalités et la date d’exécution de ce décret ne sont pas encore connues.

Le nombre de cas de coronavirus aux Etats-Unis a dépassé les 786.000, avec plus de 42.000 décès, selon le décompte de l’université Johns Hopkins, lundi.

1 Comment

  • Endijèn 21 avril 2020

    À propos du président Donald TRUMP, un compatriote a fait savoir dans une émission, « misye te bati kanpay li sur la haine de l’étranger…. Yon seri moun ki konn tèt yo toujou sipote l (1700 AM, 21 avril 2020). Dans la dernière partie de ses propos, il fait référence à des Haitiano-Américains. Vous voyez, il ne reconnait pas le droit à des Haitiens d’être des membres du parti Républicain, à l’instar des Cubains… ou des Mexicains. Nou paka Kominote vre ak kalite lidè tèt anba sa yo.

    Le président Donald TRUMP travaille dans l’intérêt de son pays. À chacun son style. Il est évident, en ce qui a trait aux questions migratoires et d’immigration, il n’est pas un Ronald REAGAN. Mais, sur le plan externe, ils ne sont pas trop Depaman (alon bèl lang se Kreyol!).

    Quid du président Barack H. Obama, il était le chouchou de la quasi-totalité des Haitiens. Mais, pour la Communauté Hispanique, il passe pour un président comme tous les autres, non pas sans sobriquet, “déporteur en chef.» [1]

    Venons-en aux faits

    “Between 2009 and 2015 his administration has removed more than 2.5 million people through immigration orders, which doesn’t include the number of people who « self-deported » or were turned away and/or returned to their home country at the border by U.S. Customs and Border Protection (CBP). How does he compare to other presidents? In fact, they have deported more than the sum of all the presidents of the 20th century.” [2] (traduction: entre 2009 et 2015, son administration a expulsé plus de 2,5 millions de personnes par le biais d’ordonnances d’immigration, ce qui n’inclut pas le nombre de personnes qui se sont «auto-expulsées» ou ont été refoulées et / ou renvoyées dans leur pays d’origine à la frontière par les douanes américaines. et protection des frontières (CBP). Comment se compare-t-il aux autres présidents? En fait, ils ont déporté plus que la somme de tous les presidents du xxe siècle.) Contrairement au président Trump, son prédécesseur avait la faveur de la presse.

    Dans le cadre du système, à la recherche des potentiels votants, à chacun son style et slogan. « Yes we can » avait fait mouche. « Make America great again » avait mis en branle plus de 62 millions de votants. Et jusqu’à présent, comme un spécialiste de certaines questions, le Covid-19 ne met pas le président hors du combat. Loin de là!
    Les inconditionnels restent endiablés, les « proud protesters » contre le confinement…

    Mwen ta mande konpatriyòt ki tap fè emisyon an, aprè 34 tran “Shithole,” kilè menm Ayisyen ap resi jwenn yon Lidè ak yon Ekip Solid tankou papa DOC (fwa sa a Diktati LALWA)? Sa k lakay pou yo pa bezwen al fè jwif eran. Epi sa k nan dyaspora pou yo pa pè tounen lakay… Gen ANPIL konpatriyòt ki bezwen tounen lakay yo pa kapab…

    [1] Obama Has Deported More People Than Any Other President. https://abcnews.go.com/Politics/obamas-deportation-policy-numbers/story?id=41715661
    [2] Obama as Deporter in Chief? Hardly. https://www.nationalreview.com/corner/obama-as-deporter-in-chief-hardly/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.