Carrie Lam arrivée à Pékin : la cheffe de l’exécutif de Hong Kong confortée dans ses positions « pour le moment »

0
852

Carrie Lam, la cheffe de l’exécutif de Hong Kong, a rencontré lundi dernier le président chinois Xi Jinping à Shanghai, celui-ci lui a fait part de son « haut degré de confiance » malgré le haut degré d’impopularité dont elle est l’objet sur le terrain.

Pour Willy Lam, expert en politique chinoise basé à Hong Kong, le gouvernement chinois montre qu’il soutient Carrie Lam « pour le moment ». « Cela ne signifie pas qu’ils aiment Carrie Lam ni qu’ils ont une haute opinion de sa performance », a estimé ce dernier.

Mercredi 6 novembre 2019 ((rezonodwes.com))–Carrie Lam « a dirigé le gouvernement de la Région administrative spéciale (de Hong Kong) pour s’acquitter pleinement de ses tâches, pour s’efforcer de stabiliser la situation et améliorer le climat social, et elle a beaucoup travaillé », a indiqué le président chinois, selon l’agence chine de nouvelles Xinhua.

Xi Jinping a également appelé à faire « des efforts efficaces » pour améliorer la vie de la population et dialoguer avec tous les secteurs de la société, d’après l’agence de presse Xinhua, à la suite de la Foire aux importations de Shanghai le 4 novembre 2019.

Pour sa part, Carrie Lam a précisé que Xi Jinping a souhaité que « mettre fin à la violence et au chaos et restaurer l’ordre restent la tâche la plus importante pour Hong Kong actuellement ».

Hong Kong est secoué depuis cinq mois par des manifestations contre l’ingérence de Beijing dans les affaires internes à l’ex-colonie, et exigeant des réformes démocratiques. Ils demandent, entre autres, de pouvoir désigner au suffrage universel direct le chef de l’exécutif, actuellement nommé par un collège de 1.200 grands électeurs inféodé à Pékin.

Soulignons que selon Willy Lam, Beijing souhaite que Hong Kong adopte une loi sur la sécurité nationale afin d’attribuer plus de pouvoirs à la police pour réprimer les manifestations. Or « la cheffe de l’exécutif pourrait être limogée d’ici un an ou en mars lors de de la session plénière annuelle de l’Assemblée nationale populaire (ANP) », a indiqué l’expert.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.