14 juillet 2024
Jeudi Ravitaillement : Jovenel Moïse pointe le bout de son nez dans les rues de Pétion-Ville
Actualités Société

Jeudi Ravitaillement : Jovenel Moïse pointe le bout de son nez dans les rues de Pétion-Ville

Jovenel Moïse continue de répondre à l’appel de l’éditorialiste de Miami Herald, lui demandant de sortir de sa cachette et de diriger le pays, si vraiment il est un leader, comme il prétend l’être.

Jean-Claude Duvalier avait donné une démonstration du genre, le 31 janvier 1986, quand il était apparu par miracle à la Rue des Miracles au volant de sa voiture. Une semaine plus tard, le 7 février 1986, le peuple Haïtien avait contraint à l’exil le dictateur accusé de violation grave des droits humains. Jovenel Moise traîne derrière lui le dossier du massacre de la Saline et de nombreux dossiers de révélations de corruption, notamment son implication présumée dans un stratagème utilisé pour décrocher des contrats irregiliers petro Caribe, selon la Cour des Comptes.

Jeudi 3 octobre 2019 ((rezonodwes.com))– Le président Jovenel Moïse aurait-il profité du mot d’ordre de ravitaillement de ses adversaires pour faire le plein d’activités en toute quiétude, à la veille de la « journée de mobilisation générale » du vendredi 4 octobre?

Les quelques rares passants se trouvant à la Rue Panaméricaine jeudi étaient étonnés de voir le président Jovenel Moïse, en tenue de cérémonie, arrêter son cortège et descendre de son véhicule aux abords de l’entreprise Nick Exterminating.

Même si, pour des raisons de sécurité, cela n’a duré que quelques instants, cet événement vaut assurément son pesant d’or.

La galerie des fans Tet Kale et ses amis de l’International se sont assurément sentis rassurés de voir le président sortir de sa cachette et « circuler » librement dans les rues d’un pays dont il a jusqu’ici la charge légale.

Un peu plus tard, au siège de la Présidence, le chef de l’État a reçu les lettres de créance de Madame Sylvie TABESSE, nouvelle Ambassadrice de l’Union Européenne en Haïti.

Pour le service de communication de la Présidence, cette cérémonie est un acte de raffermissement des relations déjà excellentes entre Haïti et l’Union Européenne.

L’image contient peut-être : 2 personnes, personnes souriantes, personnes debout

1 Comment

  • Endijèn 3 octobre 2019

    The Miami Herald est venu trop tard dans un monde déjà trop vieux. En chute libre, Jovenel Moise ne peut pas diriger le pays. Il est rejeté par tous les secteurs de la société, à l’exemption de ses patrons du forum économique, la mafia. Il est trop tard!
    Jovenel avait très mal joué en pensant diriger le pays avec la mafia d’hier de Préval et Martelly. Erreur monumental. Dans un pays comme Haiti, Jovenel Moise devait savoir tôt ou tard, il allait faire face à la population… À cette phase des débats, Core Group ne peut en aucun cas venir à bout des leaders politiques traditionnels qui s’engagent dans la lutte. Dans la Pagaille ou pas, il y a d’autres secteurs qui veillent au grain. Leta core group la Desounen nèt sou Jovenel Moise, pour le bien du pays. Cette fois-çi, rien ne sera comme avant…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.