Proposition de sortie de crise de l’ex DG de l’ONA, Emmanuel Ménard

4
1626

Vendredi 14 juin 2019 ((rezonodwes.com))– FORCE LOUVERTURIENNE REFORMISTE 
Ci-devant Parti Louverturien fondé en 2010

PROPOSITION DE SORTIE DE CRISE 

13 Juin 2019

Face à la détérioration de la situation politique, économique et sociale du pays; 

Face à la colère sans cesse grandissante et légitime de la population haïtienne;

Face à l’échec désastreux du Gouvernement et à l’incurie criante des Chambres de la 50ème Législature;

Face à l’incapacité des Pouvoirs Publics d’assurer la paix des rues et de garantir la sécurité des biens et des vies;

Considérant qu’il est du devoir des citoyens de forcer les autorités constituées à bien gérer la Res Publica;

Considérant qu’il convient de préserver la Nation de l’anarchie et du chaos; 

La Force Louverturienne Réformiste propose: 

Scénario A: Le Président de la République convoque un Sommet National d’Urgence afin de trouver un consensus pour une résolution de la crise.

Scénario B: 1- Le Président de la République se démet de ses fonctions. 

2- La Formation d’un Conseil Exécutif Transitoire (CET) composé de trois personnes: un juge de la Cour de Cassation, président et deux membres désignés par la Conférence des Recteurs et Présidents d’Universités Haïtiennes et Religions pour la Paix 

3- Le Renvoi du Parlement 

4- Le Conseil Exécutif de Transition forme un Gouvernement d’Exception composé de douze ministres sans Premier Ministre ni Secrétaires d’Etat. 

5- La Création d’un Conseil Consultatif d’Etat chargé d’accompagner l’Exécutif et de piloter le Dialogue National, la Conférence Nationale ou les Etats Généraux de la République. Le CCE donne aussi son avis avant la publication de tout décret pris en Conseil des Ministres par le CET.
Il est composé de treize membres choisis par et/ou au sein des institutions suivantes: 

a- La Fédération Nationale des Maires 
b- La Fédération des CASEC ET ASEC 
c- La Fédération des Barreaux d’Haïti 
d- Le Forum Economique du Secteur Privé
e- Le Collège des Ingénieurs et Architectes  
f- L’Ordre des Comptables Agréés
g- L’Association Nationale des Infirmières 
h- Les Associations de Jeunes 
i- Les Associations de Femmes
j- Les Associations Paysannes
k- Les Associations des Médias et des Journalistes
l- Les Associations de la Diaspora 
m- L’Association Médicale Haïtienne

6- L’Elaboration d’un budget décentralisé révisant à la baisse le salaire de tous les grands Commis de l’Etat, la compression significative des privilèges, la réduction de 40% des dépenses de fonctionnement aux fins d’augmenter considérablement les dépenses d’investissement. 

7- La Création d’un Fonds Spécial pour stimuler l’emploi prioritairement au bénéfice des jeunes diplômés de nos universités et écoles professionnelles.

8- La Création d’une Agence Nationale de Contrôle des Entreprises Commerciales financières d’Etat et Mixtes d’Etat afin d’accroître leur participation dans le budget national et de freiner la corruption. 

9- L’Elaboration d’un Plan d’Urgence pour venir en aide aux couches les plus défavorisées et pour relancer l’économie nationale.

10- La Réorientation de la Banque Populaire Haïtienne (BPH) et du Fonds de Développement Industriel (FDI) en de vraies Banques de Credit Agricole et Industriel, capables d’inciter des investissements massifs dans des secteurs porteurs de la production nationale. 

11- La Formation d’une Assemblée Constituante ayant un mandat de six mois au plus aux fins de préparer une nouvelle constitution qui doit être soumise à la ratification du peuple par référendum.

12- L’Elaboration d’un Plan d’urgence de l’environnement. 

13- Aucun membre du Gouvernement d’Exception ne doit se porter candidat à aucun poste aux plus prochaines élections. 
Pour garantir les présentes, l’Exécutif signera un Accord Tripartite avec le Représentant du Secrétaire Général des Nations Unies et un Représentant des Organismes des Droits Humains d’Haïti. 

Trouvons une solution nationale à la crise haïtienne, sans vainqueur ni vaincu, dans l’Union qui fait la Force. 

Fait à Port-au-Prince ce 13 Juin 2019, An 216ème. de l’Indépendance.

Pour le Directoire du Parti
Dr. Emmanuel MÉNARD, Ph.D
Président

4 COMMENTS

  1. Je pense que les media, pour la protection de l’opinion nationale, devraient empecher a ces petits mafieux, tel Menard, et tous ceux qui ont participe au gouvernement de dilapideurs depuis Preval, de faire des declarations sur cette crise. C’est humiliant de voir Menard, et les autres crapules Tet Kale venir nous supporter alors qu’ils etaient les principaux recipiendaires des caisses de l’Etat. Il faut que nous relevons notre niveau de tolerance. On devient un people odieux, a force de tolerer des delinquents et de leur donner le micro. Assez.

    • Menard a un peu de dignite’. Il etait dans une situation, il manquait meme le meme strict minimum, mais il Refusait de s’associer a’ Lavalas Vomissement Chien. Par contre, les chiens lavalas constituent l’ossature du PHTK 2K.
      Les marasa Aristide/Preval et Co, avaient laisse’ un Grand Vide. Les Chawony, Neg Bannann et Menard, sont dans l’impossibilite’ de le combler. Comme les Residus lavalas et une certaine presse, Menard a le droit de faire aussi des propositions. Le systeme Apartheid est a’ bout de souffle. Manke bon patriyot tankou DELPE et LAINE pour l’assaut final…

  2. Votre parti a ete forme en 2010. Juste a temps pour participer a la dilapidation des caisses de l’Etat aux cote du venerable abruti et grivois Sweet Micky. Tchuippps.

  3. Vous n’avez rien mentionné au sujet de l’insécurité qui, pour moi est la plus grande crise du pays.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.