Organisation d’élections en Haïti ; l’OCID explore les meilleurs profils de candidats

0
305

Pour le comité de pilotage de l’Observatoire Citoyen pour l’Institutionnalisation de la Démocratie, l’expérience de la 50ème Législature, avec ses résultats jugés décevants à inscrire dans la poubelle de l’histoire, ne doit pas être renouvelée. En ce sens, une campagne pour rêver un Parlement à la hauteur des défis s’impose, anticipent les responsables de l’OCID.

Port-au-Prince, jeudi 21 mai 2020 ((rezonodwes.com))–Il aura suffi un appel du président Jovenel Moise au Conseil électoral provisoire dirigé par Léopold Berlanger, pour qu’enfin l’Observatoire Citoyen pour l’Institutionnalisation de la Démocratie, qui jusqu’ici se faisait absent sur le terrain, sorte de sa léthargie pour rattraper le train des élections et avaliser le projet de l’Exécutif.

‘’Au Parlement, à la 51ème Législature, nous avons besoin des hommes et des femmes honnêtes et responsables soucieux du développement du pays. En ce sens, nous initions un plaidoyer de telle sorte que la population soit sensibilisée sur le profil des candidats’’, a développé Rosny Desroches, directeur exécutif de l’Initiative de la Société civile, membre de l’OCID.

Interpelés par la performance honteuse des élus de la 50ème Législature, les membres du comité de pilotage de l’OCID appellent la population à la précaution dans leur choix. Les responsables de l’OCID croient qu’un exercice de réhabilitation de l’honneur et du prestige du Parlement est plus qu’opportun. Ce vœu, croit Abdonel Doudou, sera effectif en soutenant toute initiative susceptible de porter la population à organiser ses choix par la sensibilisation et le plaidoyer.

‘’Cette campagne s’articule autour de deux actions, l’une concerne la présentation, ce mercredi 27 mai, des outils lors d’un atelier virtuel qui réunira des acteurs politiques, de la société civile et des figures du secteur économique. Un autre axe prendra en compte une mobilisation citoyenne pour recueillir le maximum de soutien pour engager des reformes’’ a expliqué Abdonel Doudou, directeur exécutif de Jurimédia.

L’OCID, rappellent les deux intervenants à la conférence de presse, est un consortium de la société civile composé de l’Initiative de la Société civile (ISC), du Centre œcuménique des Droits humains et de Jurimedia.

Hervé Noël
vevenoel@gmail.com

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.