Pérou – Corruption : plus de 1400 entreprises font l’objet d’une « enquête pour corruption et blanchiment d’argent »

Selon une évaluation du Procureur anticorruption au Pérou, ces 14000 entreprises auraient signé des contrats irréguliers avec l’État allant du délit de favoritisme, d’influence, de concussion aux collusions. Au Pérou, l’Exécutif a établi une liste de plus d’une trentaine de procureurs pour enquêter sur des cas de corruption contrairement en Haïti avec un seul juge d’instruction sur le dossier de Petro Caribe, n’inspirant nullement confiance aux partis en litige

Mercredi 12 juin 2019 ((rezonodwes.com))–Accusés de présumé acte de corruption, au moins 1431 représentants légaux de diverses sociétés ont fait l’objet d’une enquête pour corruption et blanchiment d’argent dans l’ensemble du Pérou.

Ces révélations ont surgi à la suite de l’évaluation réalisée par le procureur anticorruption du ministère de la Justice et des Droits de l’homme (Minjus), qui a observé le rôle de ces entreprises par le biais d’une évaluation rigoureuse.

Selon les informations publiées sur le portail Ojo Público, dans tous ces cas, les représentants légaux de ces sociétés ont signé des contrats irréguliers avec l’État et font actuellement l’objet d’une enquête pour actes de corruption présumés.

La défense de l’État, qui a en sa possession tous les cas relevés, a indiqué que ceux-ci sont à différentes étapes fiscales et judiciaires.

Le procureur qui a, pour l’instant chois, de ne pas révéler l’identité des présumés corrupteurs, a affirmé que 359 affaires sont au stade de la procédure préliminaire, 457 formellement sous enquête, 400 au stade intermédiaire et 148 au procès oral.

Une pensée sur “Pérou – Corruption : plus de 1400 entreprises font l’objet d’une « enquête pour corruption et blanchiment d’argent »

  • 12 juin 2019 à 12:16
    Permalink

    Nan sosyete sa yo se pa tivisye, karyeris ak moun san karakte ki nan tout enstitisyon yo. Pwofesyonel ki ladan Aparey Jistis yo pa mare nan pye tab politichen ak rakete yo rele boujwa. Nan peyi pa nou se Diferan net. Neg « klas mwayen pov » ki rive nan tet enstitisyon yo (3″pouvwa Leta yo) se kijan pou yo vin Rich yo we, kijan pou yo byen sevi machann diri/fwanchiz dwanye ak alye yo nan Corp Group.

    Ann pran kom egzanp neg Klas Mwayen Pov sa yo, Komise Gouvenman: Dameus ak Villard.

    Clame Ocname Dameus pat fouti prononse l kle’ sou Petrovole yo. Nan Bafouye li te menm rive Afime li se MANAGER dosye Petro Caribe a. Dapre met Danton Leger, kom responsab nan lot Jiridiksyon, misye Dameus te pran « corps du delit » li sevi ak li. Pi devan olye yo Revoke met Dameus se pwomosyon misye te jwenn, li rive komise gouvenman nan Potoprens. Nou ka we, nan konfreri kote Dameus soti a se yon banm Malpwopte ki nan tet li. Ministe jistis, cour de cassation….ak CSPJ se Rans.

    Paul Eronce Villard gen tan montre li pa moun nan dosye Mesene yo. Si misye te moun, li pat gen mak fabrik neg Klas Mwayenn Pov, li pat dwe asepte rete kom komise gouvenman apre dosye Mesene yo. Li pa tap janm asepte fason yon visye nan ministe jistis la trete dosye Mesene yo. Li tap demisyone. Se pa posib pou tout ki di yo se moun ta rete nan pos yo apre tout Vagabondaj nan dosye mesene yo. Mwen pa sezi we Gedeon, Joanis Caneus…. ak Villard rete nan djob yo san di anyen. Yo pat Tanpete, apre yo remet demisyon yo. Komkwa zafe afwon Mesene yo, Jovenel ak Ally fe « Larepiblik » pa regade yo. Nan yon sosyete san memwa, kenbe djob yo pi bon ke zafe Karakte, Konviksyon ak Diyite.

    Depi 33 lane, peyi a Bloke paske se moso moun ki nan tout enstitisyon yo. Menm apre Jovenel, se Mobilizasyon san rete kap fe kek Malpouwont mennen peyi nan yon Pwose Petrovole yo.

    Samba Kessy, kote w ye, Bwa Mare. Ou met repoze nan lape. Apre tout Baf ou te we pep Ayisyen pran nan men politisyen li te fe konfyans, ou te vin Saj, ou te vin we, se sel Castro ki FIDEL.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :