Position des Évêques d’Haïti : « L’heure est grave, la misère augmente, le bien commun est menacé »

0
107

Cette situation ne peut pas se prolonger, déclare la Conférence Épiscopale d’Haïti dans un communiqué publié lundi soir et adressé « au peuple de Dieu, aux hommes et aux femmes de bonne volonté »

Port-au-Prince, lundi 11 février 2019 ((rezonodwes.com))— « Seigneur, sauve-nous. Nous sommes en train de périr!« 

C’est avec ce cri désespérant de prière extrait de Mathieu 8 : 25, au cinquième jour d’un soulèvement populaire et 24 heures après le communiqué du Core Group, que les Évêques catholiques haïtiens tirent la sonnette d’alarme pour dire que l’heure est grave.

C’est le moment d’unir nos forces et nos intelligences pour sauver notre barque commune, Haïti, qui est notre fierté, ont déclaré les prélats haïtiens, déplorant les pertes tant en vies humaines qu’en biens matériels enregistrées ces derniers temps dans les voyages clandestins et les manifestations.

« L’heure est grave, la misère augmente, le pays est au bord de l’abîme », a fait remarquer la Conférence Épiscopale, précisant que cette situation ne peut pas se prolonger.

De plus, les Évêques ont exhorté les acteurs à trouver une solution de sagesse tenant compte des intérêts supérieurs de la nation.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.