En 2018, Jovenel Moise veut renforcer « le dialogue politique permanent »

Dans un discours prononcé lors d`une cérémonie au palais, le 20 décembre dernier, le président Jovenel Moise a indiqué que le processus de dialogue « initié cette année » va être renforcé en 2018 afin de faire face aux « défis » attendant la nation




Dimanche 24 décembre 2017 ((rezonodwes.com))– « Nous redoublerons d’effort pour renforcer le dialogue politique permanent« , avait affirmé le premier mandataire de la nation, ajoutant qu’il « croit et insiste que le bon fonctionnement de l’Etat exige un exercice constant d’écoute et de compréhension mutuelles« . Certains concitoyens ne partagent pas les mêmes orientations politiques que lui, a-t-il reconnu. Jovenel Moise qui n’est pas sans savoir l’existence « de nos différences« , souhaite qu’en 2018, « nous nous rejoignions dans notre désir commun et notre volonté partagée de changer profondément notre pays« .

« Je veux rassurer tous mes compatriotes – opposants, supporteurs, jeunes, vieux, ouvriers, artisans, entrepreneurs, étudiants, enseignants, laïques, religieux, tous les haïtiens indistinctement, que la porte du dialogue vrai et constructif demeure ouverte pour que, dans le respect mutuel, nous puissions tisser ensemble l’entente nécessaire à la stabilité politique et sociale dans l’intérêt supérieur de la nation et pour le bien de notre chère Haïti.

« Cette année, la consolidation de la stabilité caractérisée par le départ de la Mission des Nations unies pour la Stabilisation d’Haïti, (MINUSTAH) offre une opportunité pour renforcer la gouvernance du pays. Pour le maintien de cette stabilité, j’exprime le vœu que les pouvoirs de l’Etat ne s’épargneront aucun sacrifice en vue de la consolidation de la démocratie.




« En ce sens, j’invite les partis politiques, la société civile, le secteur privé des affaires, bref, toutes les forces vives de la Nation à œuvrer inlassablement en 2018, pour maintenir le momentum du dialogue initié cette année, pour :

• Aboutir à la réussite des États généraux sectoriels de la nation ;

• Mettre en place le Conseil électoral permanent ;

• Compléter la Cour de Cassation ;

• Mettre en place le Conseil Constitutionnel;

• Renforcer le système judiciaire. »

2 pensées sur “En 2018, Jovenel Moise veut renforcer « le dialogue politique permanent »

  • 24 décembre 2017 à 5:07
    Permalink

    Li toujou politikman kòrèk oubyen alamòd oubyen tou seksi pou fè apèl a dyalòg. Sa toujou sonnen byen nan tèt oubyen zòrèy tout moun. SE TRÈ BYEN SA!!! Sepandan, gade ki moun ki lanse apèl la! Èske w deside pase moun nan betiz toutbon? Èske ou pran tout Ayisyen kòm yon bann ak pakèt enbesil, moun sòt, san tèt, san nanm, san intelijans? Nan ki planèt ou panse w ap viv? Blan yo ak lelit voras lokal la mete w alatèt yon leta an dekonpozisyon ak pourisman an pèmanans kont peyi a ak Pèp Ayisyen an.

    E depi 10 mwa, se nan kraze brize ou ye, kraze ak kowonp tout enstitisyon de kontwòl sou pouvwa a, antoure w ak bann koriptè/kowonpi, sitiyasyon enkilpe w la pa janm klarifye, ou bloke rapò petwokaribe sou gagotaj prèske 4 milya dola vèt fon petwokaribe ki endekse plizyè tèt de pon nan pouvwa w la ak pati politik ou a.

    Pèp la pa sèlman gen diferans sekongè ak ou men de diferans fondamantal kote w mare sosis ou ak boujwa e peyi kolon enperyalis pou kraze peyi a ak Pèp Ayisyen. Sepandan Pèp Ayisyen an gen enterè bloke w ak zakolit ou yo. Nou rive konprann byen “dyalòg” ou a se yon po kann ak tout foumi ladann ou pare pou moun ki egare yo. Tout moun konnen se jwèt mètdam ou toujou ap fè. Sa raple nou tou Fable La Fontaine la:

    “Le Corbeau et Le Renard”:

    Maître Corbeau, sur un arbre perché,
    Tenait en son bec un fromage.
    Maître Renard, par l’odeur alléché,
    Lui tint à peu près ce langage :
    Et bonjour, Monsieur du Corbeau.
    Que vous êtes joli ! que vous me semblez beau !
    Sans mentir, si votre ramage
    Se rapporte à votre plumage,
    Vous êtes le Phénix des hôtes de ces bois.
    À ces mots, le Corbeau ne se sent pas de joie ;
    Et pour montrer sa belle voix,
    Il ouvre un large bec, laisse tomber sa proie.
    Le Renard s’en saisit, et dit : Mon bon Monsieur,
    Apprenez que tout flatteur
    Vit aux dépens de celui qui l’écoute.
    Cette leçon vaut bien un fromage, sans doute.
    Le Corbeau honteux et confus
    Jura, mais un peu tard, qu’on ne l’y prendrait plus.

    Alò, malè a tout moun ki vle bay Jomo, reprezantan fidèl tout lenmi Pèp Ayisyen an, lekoutans yo. Nou menm Pèp Ayisyen pa kapab nan okenn fòm dyalòg ak koriptè/kowonpi, blanchisè tout kalite, piyajè fon petwokaribe, moun kap vote bidjè kriminèl kont nou elatriye. E nou pap bliye, INITE POUL AK RAVÈT FÈT ANNDAN VANT POUL LA!

    Non mèsi pou dyalòg pwazon, dyalòg pyeje! POU LANE 2018 LA, NAP FÈ DYALÒG OTONÒM NOU NAN KAN PÈP LA POU KONSTWI FÒS NESESÈ POU RACHE MANYÒK TOUT EKSPLWATÈ, TOUT RAKETÈ, TOUT BLANCHISÈ LAJAN, TOUT GAGOTÈ FON PETWOKARIBE YO, TOUT KORIPTÈ, TOUT KOWONPI, E LATRIYE, NAN PEYI D AYITI.

    Répondre
    • 25 décembre 2017 à 7:21
      Permalink

      Youn toujou ap choute sou lòt men lè rive nan plas yo bay menm rezilta ak sa yo tap kalonnen an. Antouka diskite pou tèt paw men pa angaje pèp nan sa. Pèp la chwazi deja oumenm fè chwa paw!!!

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.