La tempête Emily a frappé la Floride et pourrait s’intensifier de nouveau

0
924

Mardi 1er août 2017 à 5 h 23 – Lundi, 31 des 67 comtés de Floride étaient en état d’urgence. La tempête tropicale Emily a touché terre en matinée vers 10h45 à Anna Maria Island, à l’ouest de Bradenton. Elle a depuis perdu en intensité, mais on s’attend à ce qu’elle regagne en force une fois de retour au-dessus de l’océan.




Lundi, Rick Scott, le gouverneur de l’État, a appelé toute la population à rester vigilante.

On attendait alors 120 millimètres de pluie jusqu’à mardi. Des rafales qui ont dépassé les 90 km/h ont aussi été enregistrées. Après son passage au-dessus de la péninsule, Emily a perdu en intensité et a été rétrogradée au statut de dépression tropicale. On s’attend cependant à qu’elle regagne en intensité une fois au-dessus de l’Atlantique. Elle devrait alors longer la côte Est américaine d’ici la fin de semaine, au large du continent. On ne prévoit pas qu’elle touche terre de nouveau.

De simple perturbation, la tempête s’est formée très rapidement dans le golfe du Mexique lundi mati.

D’après les médias locaux, les gardes-côtes américains ont secouru deux pêcheurs dont le bateau avait été coulé par la tempête. On ne fait état d’aucun blessé, mais un toit a notamment été soufflé par les rafales.




La tempête s’est formée très rapidement dans le Golfe du Mexique. Au point que les Hurricane Hunters, les avions chargés de collecter des données sur les tempêtes, n’ont pas eu le temps d’aller effectuer leurs observations, selon le site The Weather Underground. Il est très rare qu’une tempête touche les côtes américaines sans qu’un vol de reconnaissance n’ait eu lieu.

Pour plusieurs régions de Floride, cet été est l’un des dix plus pluvieux jusqu’à maintenant – du 1er juin au 29 juillet. À Naples ou Gainsville, des records de précipitations ont même été battus.

Emily est la cinquième tempête nommée cette saison pour le bassin Nord Atlantique.

Dans le Pacifique, la tempête Norua atteint le statut de typhon, le premier de la saison 2017, la semaine dernière. Ce week-end, le typhon est devenu supertyphon avec des vents de force équivalente à un ouragan de catégorie 5. Ses rafales ont atteint les 240 km/h, et sa trajectoire pourrait d’ailleurs l’entraîner vers le Japon et ses îles plus tard en semaine.

En fin de semaine dernière toujours, le typhon Nesat et ses vents de parfois 180 km/h ont frappé Taiwan et le sud-est de la Chine.




La tempête a causé d’importants dégâts : 111 blessés, 10 000 personnes évacuées, 145 vols annulés, un 500 000 foyers privés de courants sur l’île. 70 000 personnes ont été évacuées dans le sud-est de la Chine.

Météomédia, Sources : The Weather Underground| MétéoMédia| WTSP

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.