Floride | Faux diplômes d’infirmières : Yelva Saint Preux, Francois Legagneur et trois autres accusés plaident coupable

0
2313

Des opérateurs d’entreprises accusés de vendre des diplômes de soins infirmiers factices plaident coupables en Floride. Tous les cinq inculpés risquent jusqu’à 20 ans de prison lors des audiences de la condamnation qui se tiendront cet été devant le juge de district Raag Singhal, mais on s’attend à ce que leur peine soit inférieure à la peine maximale parce qu’ils ont accepté la responsabilité de leurs crimes.

Leur peine sera également influencée par la somme d’argent que chacun d’entre eux a gagnée grâce à l’escroquerie de l’école d’infirmières.

à lire aussi: Floride | Faux diplômes d’infirmières : Charles Etienne et Eunide Sanon condamnés à payer environ $1,5 million et risquent 20 ans de prison | Rezo Nòdwès (rezonodwes.com)

Samedi 13 mai 20233 ((rezonodwes.com))–Cinq nouveaux accusés travaillant pour la Palm Beach School of Nursing et d’autres entreprises ont plaidé coupable mercredi pour une conspiration en vue de commettre une fraude électronique à Fort Lauderdale, rapporte Miami Herald.

Tous arrêtés en janvier dernier, ils font partie, selon la police fédérale américaine, d’une vague d’opérateurs d’écoles d’infirmières accusés d’avoir vendu des milliers de « fake » diplômes pour des millions de dollars. Cette fraude a été dénoncée il y a quatre ans.

Parmi les cinq accusés ayant plaidé coupable mercredi, on trouve Krystal Lopez, directrice des finances de la Palm Beach School of Nursing à Lake Worth, et son frère, Damian Lopez, qui recrutaient des étudiants et fournissaient des services éducatifs pour les examens d’infirmières. Trois autres accusés, Yelva Saint Preux, Francois Legagneur et Reynoso Seide, basés dans le Nord-Est de la Floride, ont également fourni des services de préparation à la licence pour les étudiants avec de faux diplômes de la Palm Beach School of Nursing et d’autres écoles, selon le procureur fédéral Christopher Clark.

Au total, environ 7 600 étudiants ont payé plus de 114 millions de dollars pour des diplômes de soins infirmiers factices dans des écoles du sud de la Floride et d’autres programmes suspects entre 2016 et 2021, selon le FBI et le Département américain de la Santé et des Services sociaux. Un tiers d’entre eux, soit environ 2 400 étudiants, ont fini par réussir leurs examens de licence, principalement à New York, qui n’impose aucune limite au nombre de fois que les étudiants peuvent passer l’examen.

Les infirmières certifiées à New York ont la capacité d’exercer dans d’autres États, y compris la Floride.

Les écoles ont fourni un « raccourci » pour éviter un programme de soins infirmiers de près de deux ans nécessitant des activités cliniques, des examens nationaux et une certification, tandis que les instructeurs les préparaient à passer les examens de licence pour pratiquer les soins infirmiers dans plusieurs États, ont déclaré les autorités.

Les étudiants ont utilisé les faux diplômes pour passer les examens de licence dans plusieurs États, notamment la Floride, New York, le New Jersey et le Texas. L’enquête, baptisée « Opération Nightingale », a débuté en 2019 avec une information de Maryland qui a conduit à une opération d’infiltration du FBI visant deux chefs d’entreprise de Fort Lauderdale, Geralda Adrien et Woosvelt Predestin, qui ont tous deux plaidé coupable de conspiration en vue de commettre une fraude postale et électronique.

Les opérateurs du réseau d’écoles d’infirmières, basé dans le sud de la Floride, ont facturé illégalement à chaque étudiant entre 10 000 $ pour un diplôme d’infirmière auxiliaire autorisée (nursing aid) et 17 000 $ pour un diplôme d’infirmière autorisée, sans exiger une formation adéquate, selon les autorités fédérales et les dossiers judiciaires.

sources : US Department of Justice
Miami Herald

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.