14 juillet 2024
Assassinat Jovenel | Miami : le tribunal refuse la libération sous caution d’Árcangel Pretel Ortiz et de Walter Veintemilla de la CTU
Actualités Société

Assassinat Jovenel | Miami : le tribunal refuse la libération sous caution d’Árcangel Pretel Ortiz et de Walter Veintemilla de la CTU

Samedi 18 février 2023 ((rezonodwes.com))–

Selon le quotidien de la Floride, Miami Herald, deux des quatre hommes de l’entreprise américaine CTU qui ont été arrêtés et inculpés cette semaine dans le cadre de l’assassinat du président haïtien Jovenel Moïse passeront plus de temps derrière les barreaux.

Une juge fédérale a décidé qu’il n’était pas prudent de les laisser en liberté.

La juge Lauren Louis a déclaré qu’il n’y avait « aucune condition » qu’elle pouvait ajouter à une caution pour ces deux hommes qui assurerait « raisonnablement » qu’ils ne partiraient pas des États Unis.

Il s’agit de Walter Veintemilla, chef du Worldwide Capital Lending Group basé à Miramar, la société qui a fourni des fonds pour mener à bien le complot, selon les procureurs, et Árcangel Pretel Ortiz.

Un troisième homme, Fredrick Bergmann Jr., a été libéré sous caution. Le quatrième, Antonio « Tony » Intriago, devra attendre prochainement une décision du tribunal sur sa demande de liberté sous caution.

La magistrate a déclaré qu’elle s’attendait à ce que Julie Holt, assistante du défenseur public représentant Ortiz, et Tara Kudman, avocate de Veintemilla, fassent appel des refus.

Ortiz, qui a rencontré des agents du FBI pour tenter d’impliquer l’agence dans le complot, selon la plainte pénale publiée mardi, n’a pas été interpellé car il n’a pas encore d’avocat permanent.

Il y avait des objections non encore résolues de la part du gouvernement concernant un conflit d’intérêts potentiel concernant la représentation d’Ortiz par le Bureau du Défenseur public.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.