14 juillet 2024
Le pouvoir d’organiser un référendum constitutionnel dépend de la Constitution de chaque pays
Actualités Corruption Élections Flashback Insécurité|Kidnapping PHTL livre Haiti à l'Occupation étrangère Société

Le pouvoir d’organiser un référendum constitutionnel dépend de la Constitution de chaque pays

Que dit la Constitution haïtienne ? « Il n’existe aucune disposition légale habilitant Dr. Ariel Henry à changer la Constitution », affirme Dr. Georges Michel, le 21 mars 2022. Et maintenant, s’ajoute depuis le 6 février 2023, le nom de Mirlande Manigat à cette association d’apatrides et de malfaiteurs.

L’objectif principal d’un référendum constitutionnel dans un pays dirigé par un pouvoir autoritaire est de donner l’impression que la décision est prise par le peuple, tout en s’assurant que les résultats soient conformes aux souhaits du pouvoir en place et de ses principaux tuteurs.

Mercredi 8 février 2023 ((rezonodwes.com))–Un référendum constitutionnel peut être un moyen important de changer les fondements politiques d’un pays, mais lorsqu’il est organisé en violation avec la Constitution par un pouvoir autoritaire, illégal et illégitime comme celui présidé par Ariel Henry à Port-au-Prince, peut être un piège pour la démocratie et les droits des citoyens.

Appuyé par André Michel du SDP, Edmond Supplice Beauzile de la Fusion, Mirlande Manigat du RNDP, l’apprenti-dictateur Ariel Henry fonce tout droit vers le rejet de la constitution de 1987 et l’adoption d’une nouvelle au goût de l’international qui a travaillé dans le passé en collaboration avec Renand Hédouville pour parvenir à cette fin.

Le régime PHTK 3 “ne détient  aucune provision légale et constitutionnelle pour amender ou changer la Constitution de 1987”, a déclaré l’ancien constitutionnaliste Dr. Georges Michel qui a siégé aux côtés de Mirlande Manigat, lors de la rédaction de la Constitution de 1987.

Mais peut-on décider comme bon semble d’organiser un referendum constitutionnel illégalement?

Un référendum constitutionnel est un vote populaire organisé pour déterminer l’approbation ou la refutation d’une modification à la constitution d’un pays. Cette organisation est souvent considérée comme un moyen important pour les citoyens d’exprimer leur opinion sur les questions politiques importantes et d’avoir un impact sur les décisions prises par les gouvernements.

Le pouvoir d’organiser un référendum constitutionnel dépend de la constitution de chaque pays. Dans certaines démocraties, c’est le gouvernement qui a la responsabilité d’organiser un référendum, tandis que dans d’autres, il peut être organisé sur la base d’une pétition populaire ou d’une initiative législative.

Les enjeux d’un référendum constitutionnel peuvent être importants et variés, allant de la question de la souveraineté nationale à la protection des droits fondamentaux. Cependant, la participation citoyenne est cruciale pour garantir la validité et la légitimité des résultats du référendum.

Un référendum constitutionnel peut être un moyen pour un pouvoir autoritaire de consolider sa position ou de faire passer des changements importants dans la constitution en faveur de son clan. Cependant, il peut également être un piège pour les citoyens qui n’ont pas la possibilité de s’exprimer librement ou de faire valoir leur opinion.

Referendum constitutionnel: but principal visé par un pouvoir autoritaire

L’objectif principal d’un référendum constitutionnel dans un pays dirigé par un pouvoir autoritaire est de donner l’impression que la décision est prise par le peuple, tout en s’assurant que les résultats soient conformes aux souhaits du pouvoir en place. Les référendums peuvent être utilisés pour renforcer le pouvoir de l’autorité en permettant aux citoyens de donner leur approbation aux changements proposés, même si ces changements peuvent être restrictifs pour les libertés individuelles.

Les pièges d’un référendum constitutionnel dans un pays dirigé par un pouvoir autoritaire sont nombreux. Les citoyens peuvent être intimidés ou menacés pour voter d’une certaine manière, ou les résultats peuvent être truqués pour donner l’impression d’une approbation massive pour les changements proposés. Les médias peuvent également être censurés ou contrôlés pour ne pas présenter une perspective critique sur le référendum, ce qui peut empêcher les citoyens de prendre une décision éclairée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.