Vidéo | 7 février 1986, Jean-Claude Duvalier a passé le pouvoir aux FAd’H en « espérant une issue pacifique et rapide à la crise »

0
907

Rezo Nòdwès reproduit le texte intégral du discours d’adieu du dictateur-défunt prononcé dans la nuit du 6 au 7 février 1986. D’aucuns rapportent que ce fut probablement le seul discours qu’il a eu à écrire durant ses 14 années de présidence sans partage.

Mes chers compatriotes, Peuple haïtien

Aujourd’hui, je n’ai pu déceler dans un examen méticuleux de la situation aucun signe qui pourrait m’encourager à espérer que ce cauchemar de sang serait évité à mon peuple.

C’est pourquoi, désirant entrer dans l’histoire la tête haute, la conscience tranquille, j’ai décidé, de passer ce soir, le destin de la Nation et le pouvoir aux Forces Armées d’Haïti en souhaitant que cette décision permette une issue pacifique et rapide à la crise actuelle.

Mes sentiments de gratitude et d’émotions vont à vous tous, pour le soutien réel que vous m’avez apporté et particulièrement aux zélés duvaliéristes et jean-claudistes durant ma gestion.

Que les dieux tutélaires de la Nation continuent de veiller sur cette terre de Dessalines que nous vénérons tous.

Jean-Claude Duvalier
Président à vie
7 février 1986

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.