Les États-Unis abattent un « ballon-espion » chinois, les débris tombent en mer

0
1457

Les autorités américaines ont choisi de passer à l’action une fois que l’objet en question ne survole plus le territoire américain, afin de ne pas affecter la population.

Samedi 4 février 2023, ((rezonodwes.com))–Le gouvernement américain a abattu samedi le « ballon espion » chinois qui a survolé le pays ces derniers jours, selon des sources officielles citées par les médias américains.

Le ballon a été abattu, après approbation du président Joe Biden, lorsque l’engin a fait route vers l’océan.

En fait, selon les médias locaux, l’épave du ballon est tombée dans la mer et est en train d’être recueillie par les autorités américaines. Plusieurs témoins cités par les médias affirment avoir vu le ballon être abattu.

Selon le témoignage fourni à CNN par un photographe local qui a vu ce qui s’est passé, plusieurs avions ont survolé la zone et « un missile ou un engin similaire » a frappé le ballon.

Le Pentagone a annoncé jeudi qu’il suivait les mouvements d’un « ballon espion » chinois survolant l’État du Montana, au nord-est des États-Unis, où se trouve l’un des trois champs de silos de missiles nucléaires sur le sol américain.

Les hauts gradés du Pentagone avaient initialement recommandé de ne pas intervenir contre l’avion pour des raisons de sécurité, car des débris pourraient tomber sur la population.

Cependant, une fois que l’avion a atteint la mer, les États-Unis ont finalement décidé de l’abattre.

La présence du « ballon-espion » chinois dans l’espace aérien américain a déclenché une crise diplomatique entre Washington et Pékin et entraîné l’annulation du voyage prévu du secrétaire d’État Antony Blinken en Chine.

De son côté, la Chine a reconnu vendredi que le ballon lui appartient, tout en assurant qu' »il s’agit d’un dirigeable civil utilisé à des fins de recherche, principalement météorologiques ».

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.