13 juin 2024
Malgré le budget prévisionnel rêveur d’Ariel Henry, « Haiti verra son PIB baisser à -1,1 d’ici 2023 », analyse la Banque Mondiale
Actualités Economie Société

Malgré le budget prévisionnel rêveur d’Ariel Henry, « Haiti verra son PIB baisser à -1,1 d’ici 2023 », analyse la Banque Mondiale

Dans quel genre d’ambiance auront lieu les élections programmées pour 2023 par le monarque Henry Nul?

Banque Mondiale : « le Chili et Haïti seraient les seuls pays d’Amérique latine et des Caraïbes à voir leur PIB baisser d’ici 2023 »

Mardi 10 janvier, 2023 ((rezonodwes.com))–Avec ou sans M. Jean Baden Dubois dont la tête est publiquement réclamée par Me. André Michel pour des raisons inavouées et inavouables, le régime PHTK3, devenu incontrôlable avec la caducité du Sénat, se positionne pour rendre davantage misérable la vie de l’homme haïtien en 2023.

Et au premier constat, ce n’est pas un budget prévisionnel rêveur et trompeur élaboré sous le signe de la corruption et de la méfiance, loin d’être une loi de finances de « consensus » qui viendrait prouver le contraire, d’ailleurs la Banque Mondiale n’a pas laissé présager une année bien meilleure en 2023 pour le peuple haitien.

Une croissance de 2,1% aurait été enregistrée dans l’économie chilienne en 2022, selon la Banque mondiale, qui a amélioré ses estimations par rapport à octobre de l’année dernière, bien qu’elle ait assombri les perspectives pour 2023. Dans son rapport sur les perspectives économiques mondiales publié mardi, l’entité a parié sur une contraction du PIB chilien de 0,9 % pour cette année, une baisse plus importante que le 0,5 % prévu dans le rapport précédent.

Cela ferait du Chili la deuxième plus mauvaise performance économique d’Amérique latine et des Caraïbes pour l’année qui vient de commencer, derrière Haïti (-1,1).

En fait, ces deux économies seraient les seules de la région à reculer en 2023.

D’autre part, l’économie de l’Amérique latine, à l’exception d’Haiti, pays en faillite, devrait avoir progressé de 3,6 % en 2022, avec une croissance modérée à 1,3 % en 2023 et un rebond à 2,4 % en 2024.

En Amérique latine, le leader de la croissance du PIB en 2023 serait le Paraguay (5,2%), suivi de l’Équateur (3,1%), de la Bolivie (3,1%), de l’Uruguay (2,7%), du Pérou (2,7%), de l’Argentine (2%) et de la Colombie (1,3%).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.