Biden arrive à la frontière américano-mexicaine pour sa première visite en tant que président

0
922

Today, I’m traveling to El Paso to visit the border and meet with local leaders.

Our border communities represent the best of our nation’s generosity and we’re going to get them more support while expanding legal pathways for orderly immigration and limiting illegal immigration.— President Biden (@POTUS) January 8, 2023

Le président Joe Biden se rend dimanche à la frontière entre les États-Unis et le Mexique pour la première fois depuis son entrée en fonction il y a près de deux ans, afin d’aborder l’une des questions les plus délicates sur le plan politique.

Jeudi dernier, Joe Biden a annoncé de nouveaux plans visant à bloquer l’entrée des immigrants cubains, haïtiens et nicaraguayens à la frontière entre les États-Unis et le Mexique, élargissant ainsi l’éventail des nationalités susceptibles d’être renvoyées dans le pays voisin, mais aucune autre annonce n’est prévue.

Dimanche 8 janvier 2023 ((rezonodwes.com))–Le président Joe Biden arrive au Mexique ce dimanche avec une proposition visant à atténuer la crise de l’immigration, à débloquer le conflit généré dans le T-MEC sur la réforme de l’électricité et avec l’urgence de réduire les dommages causés par le trafic de drogue aux États-Unis, en particulier ceux générés par le trafic de fentanyl.

M. Biden est arrivé d’El Paso, au Texas, pour faire taire les critiques qui lui reprochent de ne pas avoir visité la frontière commune de 3 100 kilomètres en deux ans de gouvernement. Le Président arrivera à 18 h 30 à l’aéroport international Felipe Angeles, ce qui n’était pas prévu avant la capture d’Ovidio Guzmán à Sinaloa.

Crise migratoire

Parmi les priorités, Biden a mentionné la nécessité d’élargir les voies légales pour une migration ordonnée. Au cours de la semaine, il a annoncé que quelque 30 000 personnes originaires de Cuba, d’Haïti, du Nicaragua et du Venezuela seront autorisées à entrer chaque mois, mais qu’il durcira les mesures à l’égard des milliers de personnes entrées illégalement, qui seront expulsées.

Quelque 2,3 millions d’arrestations et d’expulsions de sans-papiers en 2022 et 108 000 décès par overdose de drogue en 2021 seront au centre de la réunion de M. Biden avec le président Andrés Manuel López Obrador.

La question de l’immigration pourrait être un problème pour Biden s’il décide de se représenter en 2024, face à la pression des républicains qui cherchent à rétablir le programme « Stay in Mexico ». Selon le secrétaire à la sécurité intérieure, Alejandro Mayorkas, le flux migratoire est devenu un défi plus que régional.

T-MEC

Un autre sujet que Joe Biden abordera avec M. López Obrador et Justin Trudeau est le T-MEC, car les États-Unis et le Canada ont engagé un différend parce qu’ils considèrent que la politique énergétique du Mexique est en violation de cet accord commercial.

Joe Biden et Justin Trudeau chercheront à dialoguer avec Lopez Obrador au sujet de l’approbation de la loi sur l’industrie de l’électricité, avec laquelle le gouvernement mexicain accorde plus d’importance à la Commission fédérale de l’électricité en matière d’énergie qu’aux entreprises énergétiques privées des États-Unis et du Canada.

Selon les experts, l’exclusivité de l’État mexicain dans la chaîne de valeur du lithium pourrait violer le T-MEC, car le Mexique possède d’importants gisements de lithium, le Canada compte d’importantes transnationales minières et les États-Unis ont de solides industries automobiles qui ont besoin de ce minéral pour créer des voitures électriques.

Trafic de drogue

La rencontre bilatérale Biden-AMLO sera également marquée par les dégâts causés par le fentanyl aux États-Unis, une drogue de synthèse 50 fois plus puissante que l’héroïne, dont la production et le trafic sont contrôlés par les cartels mexicains avec des précurseurs chimiques provenant de Chine, selon la Drug Enforcement Administration (DEA) américaine.

La situation est telle que près des deux tiers des 108 000 décès par overdose enregistrés aux États-Unis en 2021 concernaient des opioïdes de synthèse, et que la quantité de fentanyl saisie pour la seule année 2022 est supérieure à celle qui serait nécessaire pour tuer l’ensemble de la population américaine, indique l’agence.

M. Biden cherche à étendre le partage d’informations avec le Mexique sur les précurseurs chimiques et à renforcer la prévention. En 2021, le Mexique et les États-Unis se concentrent sur les causes du trafic de drogue, dans un contexte où le Mexique a intenté deux procès contre des fabricants d’armes américains.

Le changement climatique sera également à l’ordre du jour des discussions entre MM. Biden, Lopez Obrador et Trudeau, après l’annonce, lors de la COP27, d’un projet conjoint d’énergie renouvelable représentant un investissement de 48 milliards de dollars, dans le cadre duquel le Mexique s’est engagé à étendre ses objectifs de réduction des gaz à effet de serre d’ici à 2030.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.